Un homme tabassé par trois policiers pour non-port du masque à Paris: la scène a été filmée, une enquête à été ouverte (vidéo)

Un homme tabassé par trois policiers pour non-port du masque à Paris: la scène a été filmée, une enquête à été ouverte (vidéo)
Captures d’écran

Alors que la loi sur la sécurité globale fait débat en France, des images de violences policières envers un citoyen français tournent sur Twitter depuis ce jeudi matin. C’est le média Loopsider qui dévoile le passage à tabac dont a été victime Michel, un producteur de musique dont les studios, Black Gold, se situent dans le 17e arrondissement de Paris.

Les faits se déroulent le 21 novembre dernier, aux alentours de 20h. Michel marche vers son studio, croise une voiture de police et, ne portant pas de masque, rentre rapidement à l’intérieur de son local afin d’éviter une amende. Mais sans qu’il le sache, les policiers le suivent jusqu’aux studios, et tentent de forcer Michel à en sortir. « Ils sont directement assez virulents », raconte le producteur de musique à Loopsider, en revisionnant les images de son agression, « À ce moment-là, j’ai peur, je me demande ce qu’il se passe. Je me demande même si ce sont de vrais policiers ». Sur les images, captées par les caméras de vidéosurveillance des locaux, on voit les trois policiers tenir fermement Michel, lui coinçant la tête sous le bras ou maintenant ses mains derrière son dos, avant de le rouer de coups, sans raison apparente. Au total, pendant plus de cinq minutes, l’homme reçoit plusieurs dizaines de coups, de pied, de poing et de matraque, surtout à la tête.

« Vu tous les coups que je me prenais, je me suis dit ‘Si je tombe, je reste à terre et je ne vais pas me relever’ », témoigne encore Michel, conscient que s’il se défendait, il risquait de nouveau coups. Le producteur affirme également que les policiers l’ont insulté de « Sale nègre » à plusieurs reprises, alors qu’il essayait de comprendre ce qu’il se passait.

Pour s’en sortir, Michel crie à l’aide, notamment aux neuf jeunes artistes qui se situent un étage plus bas, en train d’enregistrer un morceau de musique. Tentant d’aider leur producteur, les jeunes sont également pris à partie par la police, qui les fait sortir dans la rue après avoir lancé une grenade lacrymogène à l’intérieur du studio. « C’est mon dernier jour peut-être aujourd’hui », avoue avoir pensé Michel à ce moment-là.

Les trois policiers, ayant appelé des renforts, s’en prennent alors à nouveau au producteur ainsi qu’à ses jeunes artistes, dans la rue. Des habitants du coin se mettent à filmer la scène, ce qui pousse alors apparemment les policiers à se calmer.

L’IGPN saisie

Après avoir amené Michel et ses jeunes collègues au commissariat, les policiers ont déclaré dans un PV consulté par l’AFP que le producteur avait tenté de prendre leurs armes et s’était rebellé, les frappant. De fausses déclarations, qui font maintenant l’objet d’une enquête, confiée à l’IGPN, pour violences par personne dépositaire de l’autorité publique et faux en écriture publique. Le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin s’est félicité de la saisie de l’IGPN, demandant également au préfet de police de suspendre à titre conservatoire les trois policiers impliqués dans les faits. De son côté, Michel (après 48h de garde à vue) s’est vu prescrire six jours d’arrêt de travail, et souffrent de plusieurs blessures, dont une plaie ouverte à la tête et une déchirure des ligaments.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • DR

    Chasseurs de microbes (11)

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.

  • DR

    Suzuki Across: le cadeau de Toyota

    Après le break Swace, un nouveau modèle vient enrichir un peu plus la gamme Suzuki. Et une fois encore, c’est un festival de premières. Le SUV Across est un petit événement.

  • DR

    La Jeep Compass encore plus européenne

    Découvrez d’autres nouveautés du monde automobile.