La gouvernante en chef d’Élizabeth II démissionne

Belgaimage
Belgaimage

Travaillant pour Élizabeth II depuis 32 ans, Patricia Earl occupe le poste de gouvernante en chef à Sandringham depuis quatorze ans. Pour ses bons et loyaux services, elle a même reçu l’ordre royal de Victoria en 2018. Pourtant, elle a soudainement décidé de démissionner. Un départ mystérieux qui trouverait son explication dans le refus de certains membres de son équipe de se plier à une demande du Palais, rapporte 7sur7.

En effet, le Palais royal aurait demandé à tous les employés de Sandrigham de s’isoler de leur famille, pour permettre à la Reine et au prince Philip d’y aller et de ne pas risquer qu’ils soient contaminés par le coronavirus. C’est en effet au palais de Sandrigham que la famille royale passe traditionnellement les fêtes de fin d’année. Malgré la demande, une partie du personnel a refusé de s’y soumettre, mettant ainsi Patricia Earl dans « l’embarras » par rapport à la souveraine britannique.

À cause de cela, la gouvernante en chef aurait choisi de démissionner. La décision devrait prendre effet dans le courant du mois de décembre. Contactée par la presse, Patricia Earl a refusé de commenter son départ. Mais selon un porte-parole de Buckingham, celui-ci serait « tout à fait amical  ». En raison de la crise sanitaire, pour la première fois en 33 ans, le couple royal passera ainsi la Noël au château de Windsor, indiquent les médias britanniques.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern