Découverte d’un nouveau monolithe mystérieux aux Pays-Bas

Capture d’écran
Capture d’écran

Des randonneurs ont découvert l’objet dimanche sur un terrain privé proche de la réserve naturelle du Kiekenberg dans la province de la Frise, selon Imke Boerma, porte-parole de Staatsbosbeheer, l’organisation néerlandaise des gardes-forestiers. « Nous savons qu’il a probablement été installé ce week-end car des randonneurs qui marchaient là l’ont trouvé (…). Mais nous ne savons pas comment il est arrivé à cet endroit », a confié Imke Boerma à l’AFP. Des gardes-forestiers sont allés inspecter l’objet lundi matin et étaient encore à la recherche d’indices sur sa provenance.

Une structure d’apparence similaire avait été découverte à la mi-novembre dans le désert de l’Utah, avant de disparaître quelques jours plus tard. Deux autres sont apparues quelques jours plus tard en Roumanie et en Californie. Une quatrième a été découverte dimanche sur une plage de l’île de Wight, au sud de l’Angleterre. Des photos diffusées par les médias néerlandais montrent l’objet retrouvé dans la Frise.

Le monolithe à la surface couleur argent se trouve au pied d’une mare recouverte d’une couche de givre. L’objet découvert aux Pays-Bas n’est pas aussi étincelant que les autres monolithes apparus dans les autres pays mais il est de taille et de forme comparable, estime la télévision régionale Omrop Fryslan. « Je me suis approché mais il n'y avait rien à remarquer autour du monolithe. C'était comme s'il avait été déposé depuis le ciel », a confié le randonneur Thijs de Jong à Omrop Fryslan.

Opération publicitaire  ?

La télévision régionale soupçonne l'obélisque d'être le fruit d'une opération publicitaire menée par une « association du réveillon de la Saint-Sylvestre », une tradition dont l'objectif est d'attirer l'attention du public néerlandais sur un village ou une association. La région ne compte toutefois pas d'associations de ce type, selon Thijs de Jong cité par Omrop Fryslan. « Personnellement, je pense plutôt à une sorte de collectif d'artistes », a-t-il ajouté.

Ces découvertes sont devenues virales sur les réseaux sociaux, en raison de ressemblances avec les monolithes extraterrestres présents dans le film de science-fiction de Stanley Kubrick, « 2001, l'Odyssée de l'espace ». Un collectif appelé The Most Famous Artist et basé au Nouveau-Mexique a revendiqué la paternité du monolithe de l'Utah, mais pas celles des objets découverts en Roumanie, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

Belga/AFP

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.