Selon un général israélien à la retraite, «nous sommes déjà en contact avec les extraterrestres»

Belgaimage
Belgaimage

Âgé de 87 ans, Haim Eshed est un ancien professeur d’université et un général israélien à la retraite. De 1981 à 2010, il a été responsable du programme de sécurité spatial de son pays. Il a également reçu à trois reprises le Prix israélien de la sécurité. Pourtant, les révélations qu’il a faites au journal israélien Yediot Aharonot ont de quoi étonner. En effet, celui-ci affirme que son pays, ainsi que les États-Unis, sont en contact avec les extraterrestres.

Selon l’ancien général, les extraterrestres existent et bien et « nous sommes déjà en contact » avec eux. Ils auraient même conclu un accord secret avec Israël et les États-Unis, au sein d’une « Fédération galactique  ». « Cette coopération se traduit par l’existence d’une base secrète sur Mars où des Américains et des représentants extraterrestres travaillent de concert  », a-t-il ajouté, selon NBC News, rapporte 7sur7.

D’après lui, c’est pour cela que Donald Trump a lancé au cours de son mandat sa « force de l’espace », nouvelle branche des forces armées américaines. Le Président aurait même voulu révéler l’existence de ces extraterrestres mais la « Fédération galactique  » l’en aurait empêché, pour éviter la panique de la population. « La Fédération estime que l’humanité doit encore évoluer avant d’être en mesure de comprendre ce que sont vraiment le cosmos et les vaisseaux spatiaux  ».

Si Haim Eshed s’exprime aujourd’hui, c’est parce qu’il estime qu’in n’a désormais « plus rien à perdre  ». « Si j’avais dit tout cela il y a cinq ans, j’aurais été interné. Aujourd’hui, ces questions sont traitées différemment. Et je n’ai rien à perdre. J’ai eu mes diplômes et mes prix. Je suis respecté dans les milieux universitaires, ici et à l’étranger où les choses ont aussi évolué  », a-t-il indiqué, rapporte 7sur7. Le senior développe d’ailleurs toutes ses théories insolites dans un livre intitulé « L’Univers au-delà de l’horizon ». Il y explique également que ces êtres venus d’une autre planète ont déjà sauvé la terre plusieurs fois, de l’apocalypse nucléaire par exemple.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.