« Viva for Life » : Ophélie Fontana et Sara De Paduwa fondent en larmes à l’écoute de messages de soutien (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Malgré les conditions sanitaires actuelles, pas question d’annuler l’opération « Viva for Life ». C’est pourquoi le cube s’est exceptionnellement installé au pied de la tour Reyers cette année. Ce jeudi 17 décembre, Sara De Paduwa, Ophélie Fontana et Adrien Devyver s’y sont enfermé, débutant ainsi un marathon de 144 heures de direct radio sur les ondes de la RTBF, en vue de récolter de l’argent pour les enfants défavorisés.

Ce samedi matin, les deux animatrices ont vécu un grand moment d’émotions. Alors que la population se mobilise pour soutenir et encourager l’opération « Viva for Life », Sara et Ophélie ont pu découvrir un échantillon de ces messages postés sur les réseaux sociaux. Et les deux femmes n’ont pu retenir leurs larmes, rapporte la RTBF.

« Le cœur est ouvert, c’est vraiment pleurer de joie », a réagi Sara De Paduwa. « On voit et on entend les gens différemment. Ces petits messages avec des visages connus et moins connus, ça fait super chaud au cœur parce que ça nous remotive. Comme tous ces gens, on veut ressortir avec ce beau chèque pour les enfants. On n’est pas tristes, au contraire. On pleure, mais on est heureuses », a ajouté Ophélie Fontana. L’année dernière, grâce aux cinq millions d’euros récoltés, l’opération a financé 136 associations qui viennent en aide à des enfants qui vient dans la précarité.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.