En 2020, le nombre d’ovnis signalés dans le ciel belge a explosé

Exemple d’un phénomène étrange apparu dans le ciel français en 2013.
Exemple d’un phénomène étrange apparu dans le ciel français en 2013. - Photo d’illustration - BelgaImage

Le ciel belge a visiblement été parcouru d’objets volants non identifiés l’an dernier. Le point de signalement d’ovnis flamand, le « Belgisch ufo-meldpunt » a reçu en 2020, 446 notifications, une hausse de 64 % en un an. Le rapport annuel de l’organisme publié ce lundi 4 janvier indique également que du côté francophone, le Comité belge pour l’étude des phénomènes spatiaux (Cobeps) a enregistré l’an dernier 134 mentions d’ovnis, dont 23 concernaient une observation en 2019.

>Fous d’ovnis, mais loin d’être fous : 30 ans de mystères belges

Le point de contact « ufo-meldpunt » a reçu beaucoup de signalements d’ovnis en mars et en avril, lors du confinement strict de la Belgique. « Des dizaines de milliers de Belges ne pouvaient plus se rendre au travail et ne pouvaient se déplacer que pour des raisons essentielles. Davantage de temps de loisirs et des conditions météorologiques particulièrement favorables ont abouti à ce que plus de personnes restent à l’extérieur et regardent le ciel », selon l’ufo-meldpunt. « Nous constatons une augmentation similaire du nombre de notifications chaque année pendant les mois estivaux de juillet et août ».

La hausse des cas d’ovnis est aussi due aux lancements de satellites Starlink de SpaceX, qui laissent des lignes de points lumineux derrière eux. La plupart des ovnis (191) étaient en réalité des satellites ou la station spatiale internationale. Certains lanceurs d’alerte avaient confondu un ovni avec des étoiles, des planètes ou la Lune (40 signalements), un avion ou un hélicoptère (30), un météore ou des débris spatiaux (30), un ballon (23), un oiseau ou un insecte (12), un drone (9) ou encore une lanterne (6). Pour 62 signalements, les données étaient insuffisantes pour réaliser une analyse tandis que 41 notifications ont reçu une autre explication.

Belga

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern