TF1 passe à l’ultra haute définition et change son habillage (vidéo)

TF1 passe à l’ultra haute définition et change son habillage (vidéo)
TF1

Ce mercredi, TF1 marque une étape importante pour la télévision en France. Il s’agit de la première chaîne du pays à passer à l’ultra haute définition. Et pour célébrer cet événement, l’apparence même de TF1 se renouvelle. Tout l’habillage des programmes, auquel les téléspectateurs sont si habitués, change donc aujourd’hui.

Modernité, proximité et sobriété

Pour réaliser cette tâche, TF1 a fait appel à la société de graphisme Naked, comme lors de cette dernière opération du genre qui date de 2013. Officiellement, l’habillage est prévu pour être « plus fluide », « plus premium » et « magnifiant davantage les programmes ». Les publicités doivent désormais être tournées en 8K pour pouvoir s’adapter aux écrans de télévision les plus modernes.

Outre ces éléments, les choix de TF1 sont également révélateurs du message qu’elle veut faire passer au public. L’habillage se veut ainsi moderne et sobre à la fois. Les fonds utilisés au début et à la fin d’une page publicitaire sont aussi très parlants. D’une part, TF1 met à l’honneur les multiples beautés de la France en montrant par exemple les falaises d’Etretat, preuve de la volonté de la chaîne d’avoir un certain lien de proximité avec les téléspectateurs. Et de l’autre, ce sont les séries produites par la TF1 qui sont mis en valeur, comme « Ici tout commence » ou « Balthazar », signe de l’importance de ces programmes pour la stratégie télévisuelle de la chaîne.

Mais TF1 a également fait attention à ne pas trop déstabiliser le public. C’est ainsi que le logo ne change pas véritablement, si ce n’est qu’il acquiert parfois une apparence plus métallique. Le slogan reste également le même : « Partageons des ondes positives ».

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern