Non, ce n’était pas Jamiroquai au Capitole

Jamiroquai au North Sea Jazz festival
Jamiroquai au North Sea Jazz festival - Belgaimage

C’est dans une vidéo postée sur Twitter ce jeudi 7 janvier, que le musicien que le chanteur met les points sur les i : « Bonjour tout le monde  ! (…) Certains d’entre vous pensent peut-être m’avoir vu à Washington la nuit dernière, mais je n’étais pas avec ces tarés ». C’est que la ressemblance entre QShaman, et le chanteur amateur des couvre-chefs pouvait se poser. Le doute a toutefois été soulevé très vite pour la simple raison que le chanteur de Jamiroquai est confiné au Royaume-Uni à cause de la crise sanitaire et qu’il « n’a pas vu son groupe depuis des lustres ». Cette « méprise » a surtout été l’occasion de faire quelques blagues sur la situation. Le chanteur rajoute dans un tweet : « J’adore le couvre-chef mais je ne suis pas sûr que ce soit mon genre de fréquentations ».

> USA : qui est l’homme aux cornes qui a pénétré dans le Capitole ?

L’homme présent sur nombreuses des photos des émeutes du Capitole est en vérité un membre du mouvement conspirationniste d’extrême-droite, figure de proue des partisans de Donald Trump. Militant, il fait la tournée des états pour contester les résultats des élections.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern