«Vous avez des Jonagold oui ou non?»: un client d’un Aldi belge dans une colère noire (vidéo)

«Vous avez des Jonagold oui ou non?»: un client d’un Aldi belge dans une colère noire (vidéo)
BelgaImage

La scène semble surréaliste tellement le sujet de la dispute est futile. Il y a peu, un homme se rend dans un Aldi en Flandre et se dirige vers le casier des pommes Jonagold. Mais à son grand désarroi, il n’y en a plus. Commence ensuite une dispute avec une employée du magasin qui finira par des insultes du client envers celle-ci. Une affaire qui a pris depuis une telle proportion que la direction d’Aldi a dû réagir.

Une grosse colère pour des pommes !

La dispute est filmée en cachette par un autre client du magasin qui se trouvait sur place. La vidéo a ensuite été partagée par l’acteur Jacques Vermeire et vue en même pas un jour et demi 180.000 fois sur Twitter. Sur celle-ci, on voit l’homme crier « Écoutez, vous avez des Jonagold oui ou non ? ». « Nous devons nous-même deviner qu’il n’y a plus de Jonagold ? Vous devez réapprovisionner le rayon toute la journée », enchaîne-t-il avant de sortir plusieurs insultes. « Au début, ça m’a fait rire », explique Jacques Vermeire au Nieuwsblad, « mais après-coup, je considère que cet événement illustre bien les temps compliqués que nous vivons. Ça ressemble à une crise qui fait jaillir un maximum de frustration ».

Depuis, Aldi a confirmé qu’une enquête avait été ouverte pour savoir comment le contentieux a pu dériver à ce point. « Mais nous demandons à nos clients de faire preuve de compréhension si des produits ne sont pas en rayon. Nous faisons le maximum pour que tous les stocks soient disponibles », fait savoir l’enseigne. Son porte-parole tient enfin à défendre le personnel : « Il ne faut pas oublier que ces insultes sont adressées à un être humain, à quelqu’un qui tente de faire son job du mieux possible dans cette situation difficile ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ces instants où tout bascule

    Julien SANDREL copyright Bruno Levy

    Julien Sandrel publie un nouveau roman solaire. Pour lui, pas de doutes, « les petits bonheurs du quotidien sont plus importants que tout ».