Accueil Actu Stars

Le cascadeur Rémy Julienne, «casse-cou du cinéma français», est décédé du Covid-19

Il a réalisé les cascades de nombreuses stars, qu’elles soient françaises comme Jean-Paul Belmondo ou pas à l’instar de Sean Connery. Son âge élevé le rendait vulnérable face à la maladie.

Temps de lecture: 2 min

Le célèbre cascadeur Rémy Julienne est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi des suites du Covid-19, à l’âge de 90 ans, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. L’homme aux 1.400 productions, qui participa notamment à plusieurs James Bond, était en réanimation à l’hôpital de Montargis (Loiret) depuis le début du mois. « Ce qui devait arriver est arrivé, il nous a quittés en fin de soirée (jeudi). C’était prévisible, il était sous respirateur artificiel », a raconté un proche à l’AFP. Le décès a été confirmé par le député du Loiret, Jean-Pierre Door, un ami de l’ancien cascadeur.

Une carrière bien remplie

Rémy Julienne, natif de Cepoy (Loiret), près de Montargis, a débuté dans le cinéma en 1964. Alors champion de France de moto-cross, il double Jean Marais sur le tournage de Fantômas.

Sa carrière s’étalera sur une cinquantaine d’années et lui permettra de doubler notamment Yves Montand, Alain Delon, Roger Moore ou encore Sean Connery. Il apparaîtra au générique de six James Bond, mais aussi des classiques du cinéma français : Le Mur de l’Atlantique (Marcel Camus), Le Solitaire (Jacques Deray), Le Cerveau, La Grande Vadrouille (Gérard Oury), L’Aventure c’est l’aventure (Claude Lelouch).

Selon une source proche de la famille, Rémy Julienne sera enterré à Cepoy, dans le caveau familial.

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une