Accueil Actu Soirmag

Un coca positif au Covid-19 lors d’un test antigénique? Voici pourquoi c’est faux!

Une vidéo devenue virale montre un pharmacien obtenir un test antigénique positif au Covid-19 en y versant du coca. Une réaction chimique en réalité tout à fait normale qui est détournée par les complotistes.

Temps de lecture: 2 min

Ces derniers jours, la vidéo a fait un tollé sur les réseaux sociaux. Un pharmacien français aurait fini par démontrer que la crise du Covid ne serait rien d’autre qu’une supercherie ! La preuve : il a utilisé un test antigénique (disponible en France dans les pharmacies) et y a appliqué du coca. Il obtient alors un résultat positif au Covid-19. Or la boisson, aussi mauvaise soit-elle pour la santé, n’a clairement pas la maladie ! Sauf que le même pharmacien l’avoue depuis : il s’agissait d’une blague. Si les images sont vraies et qu’il n’y a pas de trucage, cette réaction est parfaitement expliquée par la science.

Une acidité du coca qui fausse tout

Pour comprendre, il faut d’abord savoir ce qu’est un test antigénique. Contrairement au test PCR analysé en laboratoire, il peut donner un résultat en quelques minutes après un écouvillonnage nasopharyngé. La personne sait alors si elle est porteuse ou pas de la maladie grâce à un changement de couleur dû à une détection de la protéine du coronavirus. Mais ici, comme le montre France Info, « le coca a un PH acide, ce qui peut décomposer les réactifs sur la bandelette et provoquer une coloration ». De plus, le pharmacien n’utilise pas le tampon d’extraction, pourtant indispensable pour donner des résultats fiables.

L’homme en question, face à la polémique, a depuis pris contact à l’AFP pour expliquer qu’il s’agissait d’une blague : « On déconnait entre potes. Je l’ai faite [la vidéo] parce que plein de patients à moi me disent 'Oui, il paraît que si on boit du coca-cola on a le Covid' […] J’ai fait le test et je l’ai envoyé à un groupe comme ça et puis ils ont dû l’envoyer à des amis à eux et c’est parti comme ça », explique-t-il. Après avoir vu plusieurs théories du complot à ce propos, il a également tenu à faire une deuxième vidéo pour être clair sur le fait que « c’était parti sur une rigolade entre copains ».

La mésaventure ne fait en tout cas pas rire les professionnels de santé qui voient le complotisme prospérer en ces temps de crise. L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) en France dénonce même ce mardi « une tentative d’humour […] irresponsable et inappropriée » dans un communiqué.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une