«Vous pensez que Poutine est un Hitler?»: Gérard Depardieu irrité par Claire Chazal

«Vous pensez que Poutine est un Hitler?»: Gérard Depardieu irrité par Claire Chazal
BelgaImage

En temps normal, « Passage des arts », l’émission culturelle présentée par Claire Chazal, n’est pas vraiment susceptible de provoquer des tensions. Mais avec Gérard Depardieu comme invité ce lundi, c’était un peu plus tendu que d’habitude. Pour preuve un moment où il est question d’un point sensible : sa relation avec Vladimir Poutine.

Le cas sensible d’Alexeï Navalny

Le sujet est alors celui de la politique. Après avoir déclaré que « la politique, c’est la liberté », l’acteur évoque le cas de Jacques Chirac, une des seules personnalités politiques qu’il apprécie. « Chirac est d'ailleurs très aimé de tous mes copains ‘dictateurs’, comme disent ces journalistes à la con », dit-il. « D'abord, je n'ai pas rencontré de dictateurs puisque je les fuis, je ne les aime pas non plus. Et puis, en plus, c'est très délicat de voir... Effectivement, je n'ai pas rencontré d'Hitler. Je n'ai pas rencontré encore de gens aussi stupides ».

C’est alors que Claire Chazal met le feu aux poudres en glissant : « juste le président russe ». Une remarque qui n’a pas du tout été appréciée par Gérard Depardieu : « Ah parce que vous pensez que c'est un Hitler ? Il a fait quoi, des Holocaustes ? ». « Non, je ne dirais jamais que c'est Hitler. Non, non, mais on peut s'interroger sur les droits de l'Homme en Russie », répond-elle. « Les droits de l'Homme ? Parce que vous pensez à Nalvany ? Mais ce n’est pas un droit de l'Homme ! », gronde l’acteur qui met fin à la discussion en disant : « je ne me mêle jamais de politique quand je suis dans un pays étranger ».

Cela fait depuis des années que Gérard Depardieu ne cache pas ses relations avec le président russe. En août dernier, il disait à « Touche pas à mon poste » qu’il « rit beaucoup avec lui », assurant que « le peuple russe est très heureux ». Il évite cela dit soigneusement d’aborder en détail le cas d’Alexeï Navalny, un des principaux opposants à Vladimir Poutine. En août, celui-ci a été hospitalisé en Allemagne où les médecins ont retrouvé des traces d’agents neurotoxiques du type Novitchok. A son retour en Russie, il a été arrêté, comme un certain nombre de ses soutiens qui voulaient manifester ces derniers jours.

 
  • Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel ort vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

  • Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.