Angelina Jolie parle de sa vie de famille «difficile» après son divorce

belgaimage-170671007-full
BelgaImage

Cela va faire bientôt cinq ans que son couple avec Brad Pitt appartient au passé, mais il a fallu beaucoup de temps pour que l’épreuve de son divorce soit définitivement passée. Ce que révèle Angelina Jolie dans le dernier numéro de l’édition britannique de Vogue. Si elle semble heureuse sur les photos qui la montrent avec ses enfants, cela n’a pas vraiment été le cas ces dernières années.

Une vie de famille compliquée mais qui tend vers le mieux

Comme le raconte l’actrice par des métaphores, aujourd’hui, "la glace a finalement fondu et le sang s'est remis à circuler dans son corps». Mais pour arriver à cela, il a fallu passer par des moments « difficiles » liés à des disputes entre elle et Brad Pitt sur la garde des enfants et sur les questions de finance. Même maintenant, elle « ne sait pas » si elle est heureuse, mais l’avenir est plus radieux :   Les dernières années ont été assez difficiles. Je me suis concentrée sur la guérison de notre famille. Elle arrive lentement […] Je n'y suis pas. Je n'y suis pas encore. Mais j'espère y parvenir. J'y compte », dit-elle.

Angelina Jolie, qui a 45 ans, sent d’autre part le poids des années arriver doucement. « J'aime être plus âgée. Je me sens plus à l'aise dans ma quarantaine que je ne l'ai été dans ma jeunesse. Peut-être parce que ma mère n'a pas vécu longtemps, alors il y a quelque chose à propos de l'âge qui résonne davantage comme une victoire, ce n'est pas triste à mes yeux », confie-t-elle. « J'ai hâte d'avoir la cinquantaine - et mon corps sent que je vais l'atteindre. Nous étions sur le trampoline l'autre jour, et les enfants ont dit: "Non, maman, ne fais pas ça. Tu vas te blesser'' Et j'ai pensé: "Mon Dieu, n'est-ce pas drôle?"... ».

A propos de ses six enfants (trois adoptés, trois biologiques), l’actrice dit avoir quelques difficultés pour les élever, surtout qu’elle dit n’avoir rien d’une « femme au foyer traditionnelle ». Mais si tout n’est pas parfait, elle dit être plus sereine aujourd’hui de ce point de vue-là. « Je les aime. Je pense que nous sommes une bonne équipe. Cela peut paraître cliché, mais vous les aimez, vous essayez des choses et même si vous ratez les œufs, cela n’a pas d’importance à la fin ».

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?

  • QR code: le nouveau geste barrière

    Il permet de respecter les règles sanitaires, en touchant le moins de surfaces possible.

    Il fait désormais partie intégrante de nos vies. Ce petit carré noir et blanc s’affiche partout. Mais qui est-il vraiment ? Explications.

  • Le parc naturel des Hautes Fagnes - Eiffel, avec 6.000 hectares classés en réserve naturelle, devrait être nommé.

    Bientôt deux parcs nationaux en Wallonie

    Une demi-douzaine de sites remarquables se portent candidats. Nos favoris : les Hautes Fagnes et Nassonia.

  • Hyundai

    Hyundai i20N: tant qu’il est encore temps

    Si les précédentes Hyundai i20 ont toujours été un peu effacées, l’actuelle fait enfin preuve d’une indéniable personnalité esthétique. Le constructeur lui accorde aussi plus de caractère pour cette inédite déclinaison sportive N, à contre-courant de la tendance actuelle…

  • BelgaImage

    Jeûner, oui, mais pas à tout prix

    Se priver de nourriture pour se sentir mieux : une pratique qui a le vent en poupe mais à ne pas confondre avec une grève de la faim.