Les ventes de Converse boostées par Kamala Harris

Les ventes de Converse boostées par Kamala Harris
BelgaImage

Depuis des mois, Kamala Harris fait beaucoup parler d’elle, que ce soit pour ses idées politiques, sa personnalité ou… ses chaussures. Que ce soit en sortant de l’avion à Milwaukee, dans le Wisconsin, ou à la une de Vogue, elle arbore en effet une paire de Converse. Un style détonnant qui ravit aujourd’hui la marque. Les ventes de ce type de chaussures ont grimpé en flèche ces dernières semaines grâce à cette publicité hors-norme.

Converse est aux anges

Avant que Kamala Harris n’arrive, les choses allaient pourtant plutôt mal pour la marque créée en 1917 et acquise par Nike en 2003. « L'activité de Converse était vraiment remise en question aux États-Unis depuis quatre ou cinq ans », déclare Matt Powell, analyste de l'industrie du sport, au média américain Quartz. Mais après la semaine de l’investiture de Joe Biden, les ventes de la déclinaison Chuck Taylor de Converse pour femmes « ont doublé par rapport à la même période l'année dernière », constate-t-il.

La publicité est d’autant plus appréciable qu’avec la crise, les ventes de chaussures ne sont pas au beau fixe. Il n’est dès lors pas étonnant de voir Converse se réjouir de cette position paradoxale en déclarant dans un communiqué : « Nous sommes heureux que Madame la Vice-présidente ait choisi notre sneaker comme élément de base de sa garde-robe ».

Il est vrai que Kamala Harris a déjà avoué avoir un faible pour ce type de chaussures. « Je cours dans les aéroports avec mes baskets Converse », a-t-elle dit lors d’une interview à The Cut. « J’ai toute une collection de Chuck Taylor: une paire en cuir noir, une paire blanche, j’en ai qui ne se lacent pas, d’autres qui se lacent, certaines que je porte par temps chaud, d’autres que je porte par temps froid et des plateformes pour quand je porte un tailleur-pantalon ».

Cette particularité, qui détonne au milieu des costumes très formels des personnalités politiques américaines, a en tout cas pour mérite de donner à Kamala Harris une image décomplexée, d’authenticité et de jeunesse. Mais est-ce que son arrivée au poste de vice-présidente des USA lui permettra d’arborer ses sneakers aussi souvent qu’auparavant ? Rien n’est moins sûr.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Prostituées, les oubliées du confinement

    Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?

    La crise pousse des femmes à exercer leur métier dans la plus grande clandestinité. La commune de Schaerbeek demande des décisions claires au Comité de concertation.