Pourquoi Kamala Harris, Michelle Obama et Hillary Clinton portaient-elles symboliquement du violet lors de l’investiture de Joe Biden?

Les États-Unis connaissent aujourd’hui un jour historique, avec l’investiture du démocrate Joe Biden, qui a pris ce mercredi la place de Donald Trump. Si le président sortant a brillé par son absence, d’autres personnes présentes pour soutenir Joe Biden ont attiré une grande partie des regards. Notamment les anciennes Premières dames Michelle Obama et Hillary Clinton, ainsi que la nouvelle vice-présidente Kamala Harris. Très élégantes, elles étaient habillées sobrement mais de la même couleur symbolique, le violet.

Un coloris qui n’a pas été choisi au hasard par les trois grandes dames des États-Unis. Le violet est en réalité la couleur qui symbolise notamment le bipartisme, car c’est le résultat du mélange entre le rouge des Républicains et le bleu des Démocrates. Cette volonté de porter du violet peut donc déjà symboliser le désir d’union entre les deux ailes de la politique aux USA.

En outre, le « purple » est surtout la couleur du mouvement des suffragettes, ces militantes qui se sont battues pour le droit de vote féminin. « Le violet est la couleur de la loyauté, de la constance dans le but, de la constance inébranlable dans une cause », précisait le National Woman’s Party américain dans un communiqué en 1913.

Comme le rappelle le magazine Marie-Claire, Hillary Clinton s’était aussi habillée en violet lors de son discours en 2016, quand elle s’est adressée à des millions de femmes qui auraient souhaité la voir devenir la première femme présidente des États-Unis.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern