Vive émotion après les confessions de Loana sur la drogue (vidéo)

Vive émotion après les confessions de Loana sur la drogue (vidéo)
Capture d’écran Twitter

Ce mardi soir, l’émission « Touche pas à mon poste » (TPMP) accueillait sur son plateau Loana pour parler d’un sujet sensible : son addiction à la drogue. Une épreuve aujourd’hui terminée mais qui a laissé chez elle des séquelles sur lesquelles elle a voulu se confier. Un récit qui a glacé le sang de nombreux téléspectateurs qui ont tenu à la soutenir sur les réseaux sociaux.

« Je voulais oublier ma vie »

Loana raconte d’abord que si elle est tombée dans le piège de la drogue, ce n’est pas à cause de Loft Story, comme ce qu’ont pu dire les rumeurs. Cela n’est arrivé qu’une décennie plus tard. « C’était les mauvaises rencontres, j’avais 30 ans et je suis tombée dedans […] Je voulais oublier les gens autour de moi et qui me faisaient du mal […] Je voulais oublier ma vie », raconte celle qui a gagné la première émission de télé-réalité de l’histoire de la télévision française.

« Je faisais 49 kilos, je ne mangeais plus, je ne dormais plus. J’ai voulu arrêter et je crois que ça a été le moment le plus pénible de ma vie ». Elle a également abordé le fait qu’elle ait voulu se suicider et ce avec plusieurs essais : « On regarde le soleil pour la dernière fois, on fait un câlin à son chien pour la dernière fois, et on prend des médicaments pour en finir avec la vie. Je n’ai pas essayé qu’une fois, j’ai essayé sept fois, j’ai fait deux arrêts cardiaques et trois comas ».

Aujourd’hui, Loana dit « avoir moins peur de l’avenir », même si elle « avait encore peur il y a quelques mois ». « Le plus dur est passé je crois. J’ai envie d’avancer. Ça se sent et je le sens à l’intérieur de moi. J’ai envie d’être heureuse, je crois que je le mérite », confie-t-elle.

Les messages de soutien à Loana ont été nombreux sur les réseaux sociaux. « C’est inhumain de laisser une personne en danger comme ça », dit un internaute. « Elle a tellement souffert, c’est trop choquant », renchérit un autre. D’autres enfin ont critiqué le présentateur Cyril Hanouna pour son attitude face à elle : « Cyril Hanouna, aide-la au lieu de l’exposer comme un animal de foire ».

En Belgique, le Centre de prévention du Suicide peut être contacté via le numéro de téléphone 0800 32 123, ainsi que Infor-Drogues via le numéro 02 227 52 52. En France, il s’agit de Suicide Ecoute via le 01 45 39 40 00 et de Drogues info service au 0 800 23 13 13. D’autres informations sont disponibles sur leurs sites respectifs.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern