Mathieu, le candidat belge de «Top Chef», fait forte impression dès le premier jour du concours (vidéo)

Mathieu Vande Velde rejoint la brigade de Philippe Etchebest.
Mathieu Vande Velde rejoint la brigade de Philippe Etchebest. - Capture d’écran RTL.

Et voilà, la 12e saison de « Top Chef » est lancée ! Et elle promet de belles choses, au vu de ce que les candidats en lice pour le concours ont proposé d’entrée de jeu aux chefs lundi soir.

Ils étaient 14 à tenter de convaincre les chefs (Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Paul Pairet et Michel Sarran) de les intégrer à leur brigade respective. Une première partie des candidats a dû réaliser un dessert sucré, tandis que l’autre devait revisiter un plat classique de la cuisine.

C’est dans ce deuxième groupe que se trouvait Mathieu Vande Velde, le jeune (et unique) candidat belge du concours 2021. « Très nerveux », le sous-chef de 22 ans qui cuisine dans le restaurant deux étoiles « La Paix » à Anderlecht a confié face caméra « ne pas avoir eu une enfance évidente ». Pour lui, découvrir la cuisine a été la chance de sa vie : « Je ne me retrouvais pas dans l’enseignement général. Les gens du milieu scolaire m’avaient dit que je n’arriverais à rien. Il y a un professeur qui m’avait dit : ‘Mathieu, il faut savoir un truc, c’est que sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit’. En gros, il insinuait vraiment que j’étais con quoi… La cuisine, c’est ce qui m’a un peu sauvé ».

Et malgré la pression du concours, Mathieu, qui avait choisi de revisiter les moules-frites, a bluffé les chefs par son imagination et son choix audacieux de ne plus utiliser de sel industriel dans sa cuisine. « C’est culotté », s’est exclamé Philippe Etchebest en écoutant Mathieu décrire son plat. Pour Hélène Darroze, « Il en a sous le pied le gamin ».

Et parmi son groupe de candidats, le jeune Belge a été retenu dans le concours suite à la dégustation et a été choisi par Philippe Etchebest. Surpris mais heureux, Mathieu, qui a « failli tomber en syncope » au moment d’entendre son nom, sent que « ça va être sévère avec Philippe Etchebest », mais n’en est pas moins motivé. Il ne reste qu’à lui souhaiter une aussi belle réussite qu’à Mallory Gabsi, le jeune chef belge de la saison passée, arrivé en demi-finale du concours.