La princesse Delphine a participé à un hommage aux défunts de la famille royale

Depuis qu’elle a été reconnue officiellement comme princesse de Belgique (le 1er octobre dernier), Delphine Boël a fait mercredi une troisième rencontre avec la famille royale, après avoir rendu visite à Albert et Paola, puis au roi Philippe il y a quelques mois.

Habituellement, les morts de la famille royale belge sont commémorés le 17 février lors d’une messe. Mais cette année, cette célébration n’a pu avoir lieu à cause du coronavirus, et Philippe et Mathilde, Albert et Paola ou encore Delphine et son mari Jim O’Hare se sont succédé par bulle sociale dans la crypte de l’église Notre-Dame de Laeken pour se recueillir, détaille Belga. « La princesse Delphine a été invitée comme ses frères et sœurs et a répondu positivement », a précisé le directeur de la communication du Palais, Francis Sobry.

La date du 17 février est une date symbolique pour la famille royale belge. En effet, le 17 février 1935 fut célébrée une messe en l’hommage du roi Albert Ier, décédé accidentellement à Marche-les-Dames l’année avant. « Après le décès de la Reine Astrid, le 29 août 1935, il fut décidé de commémorer le 17 février tous les membres défunts de la famille royale. Depuis lors, une messe est célébrée chaque année à cette date en l’église de Laeken », explique Belga.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern