Boules de geisha pour plus de plaisirs

shutterstock_1123437296

Le clito ! On ne parle que de lui aujourd’hui quand il est question de plaisir féminin ! Longtemps oublié, si ce n’est méprisé – il ne serait qu’un pénis minuscule, atrophié, – cet organe est enfin valorisé. Il est étudié, observé, mo

délisé en 3D, tagué sur les murs des villes, transformé en bijoux et œuvres d’art quand il n’est pas promu au statut de symbole féministe. La valorisation est pleinement justifiée. Le clitoris est un organe extraordinaire ayant un rôle clef dans la jouissance féminine.

Le périnée, un hamac musculaire

Le clitoris a pris une telle importance qu’on en viendrait presque à oublier que l’anatomie féminine a d’autres composantes qui elles aussi participent du plaisir féminin. Comment ne pas parler du périnée quand il est question de plaisir ? Petit rappel : le périnée est cet ensemble de muscles qui chez la femme, va de l’anus au pubis. Il entoure l’anus comme l’entrée du vagin et l’urètre sur le plan superficiel, contrôle la défécation et la miction sur le plan médian et soutient les viscères, la vessie, les organes génitaux sur le plan profond. C’est un ensemble musculaire essentiel, vous l’aurez compris. Pourtant on en parle peu et on prend peu soin de lui. Souvent seules les femmes qui ont accouché, se voient proposer des séances de rééducation périnéale pour éviter les fuites urinaires et autres descentes d’organes ; la grossesse et le poids de l’enfant supporté pendant de longs mois comme l’accouchement ayant mis à mal le périnée. Nombre de femmes ne savent pas qu’il joue un rôle de premier plan dans leur vie intime ! C’est que ce hamac musculaire porte l’excitation et la jouissance sexuelle et soutient le désir ; quand la relation est jouissive, l’envie sexuelle est plus forte. Plusieurs études attestent de ce lien entre périnée tonique et sexualité positive parmi lesquelles « Can stronger pelvic muscle floor improve sexual function ? » paru dans la revue International Urogynecol Journal en 2010 et « A strong pelvic floor is associated with higher rates of sexual activity in women with pelvic floor disorders » publié dans la même revue scientifique en 2015.

Tous les avantages d’un périnée musclé

Excitation et orgasme sont facilités par un périnée ferme et musclé pour plusieurs raisons. D’abord la femme ressent mieux la pénétration quand son vagin est plus tonique et ferme. Tout comme l’homme d’ailleurs dont le sexe est bien enserré lors du coït. Ensuite, la tonicité du périnée, permettant des contractions et décontractions, augmente la lubrification vaginale et l’afflux sanguin dans cette zone. Elle fait encore gonfler le clitoris qui se gorge de sang et devient plus sensible. Un périnée musclé permet l’abaissement de la structure interne du clitoris sur les parois du vagin. De quoi atteindre plus facilement l’orgasme qui se manifeste, on le rappelle, par une succession de contractions musculaires du périnée. Autant de contractions orgasmiques qui à leur tour renforcent la tonicité du périnée. On note encore que contracter et décontracter volontairement son périnée pendant la pénétration, permet d’atteindre plus facilement l’orgasme. Ou de vivre des orgasmes successifs si après un premier pic de plaisir, on contracte volontairement son périnée.

Dix exercices chaque jour

Très pratiquement, on tonifie son périnée en le musclant ! Vous le contractez durant 5 secondes, relâchez pendant 10 secondes et vous faites ainsi une série de 10 exercices que vous pouvez répéter plusieurs fois, idéalement trois, dans la journée. Ce sont les fameux exercices de Kegel, mis au point en 1948 par le gynécologue américain Arnold Kegel. Attention, seuls les muscles périnéaux doivent se contracter et non ceux des fesses, des cuisses ou des abdos. Rien ne doit se voir extérieurement ! Ce qui vous permet d’ailleurs de faires ces exercices n’importe où, dans les transports en commun, dans la file au magasin, dans votre voiture, devant la télé. Autant d’exercices des plus agréables qui vous rappelleront que cette partie de votre anatomie existe et palpite avec bonheur !

Mais vous pouvez aussi vous offrir des « boules de geisha ». Déjà le nom de ce petit sex-toy porte à l’érotisme. Il nous vient des belles japonaises qui tonifiaient leur périnée en introduisant un œuf de jade dans leur vagin. Mais les courtisanes nippones ne furent pas les seules à utiliser ces œufs puisqu’impératrices, aristocrates et autres courtisanes de Chine les utilisaient à des époques très anciennes ; des œufs de jade du V e siècle ayant été retrouvés.

De la plus légère à la plus lourde

Nos boules de geisha ne sont plus en pierre de jade : certains médecins se sont d’ailleurs inquiétés de la mode des œufs vaginaux en jade, expliquant que le matériau poreux pouvait permettre aux bactéries de pénétrer. Nos boules de geisha sont aujourd’hui en silicone et souvent constituées de deux boules reliées entre elles par un cordon ou un lien de silicone. Chaque boule renferme une ou plusieurs billes qui bougent et mobilisent les muscles périnéaux. Ce sont elles qui sans que vous vous en rendiez compte, font travailler ces muscles. Chaque boule peut avoir une taille et un poids spécifique. Contrairement à ce que d’aucuns pourraient croire, mieux vaut ne pas porter au début des petites boules. Elles sont plus difficiles à garder car elles peuvent sortir d’un vagin non tonique. Vous débutez par les plus volumineuses et les plus légères et vous modifiez progressivement la taille et le poids, diminuant la première et augmentant le second.

Si vous pouvez porter vos boules de geisha (presque) tous les jours, il ne faut pas le faire durant toute la journée ! Vous allez fatiguer inutilement cet ensemble de muscles qui sous l’effet prolongé d’un poids, aura tendance à se relâcher. Au final votre périnée sera relâché et fragilisé. Vous les portez pendant une bonne demi-heure. Pas davantage. Mais vous veillez à les utiliser quand vous êtes en mouvement. Vos déplacements font vibrer davantage les billes contenues dans les boules et sollicitent bien plus votre périnée.

Pas plus de 30-40 minutes

Mais portées plusieurs fois par semaine pendant 30-45 minutes, elles tonifieront votre périnée et vous offriront des plaisirs érotiques plus intenses. Elles vous donneront peut-être envie de faire du Kung Fu vaginal ! Comme Kim Anami. Cette Américaine a musclé son périnée au point de pouvoir lui faire porter un lustre en verre, un plat de paella, une planche de surf. Cette coach sexuelle publie sur son compte instagram des photos étonnantes où de son entrejambe sort une cordelette où est accroché un objet aussi lourd qu’incongru…

Trève de plaisanteries, point de Kung Fu vaginal. Mieux vaut simplement faire des exercices de Kegel ou acheter des boules de geisha pour amplifier son plaisir.

Les boules de geisha à acheter ?

Ami de Je Joue

Le label Je joue propose un kit évolutif qui contient trois boules ayant des formes et poids différents. Il y a Ami 1, la boule au diamètre le plus important. Elle est la plus légère et c’est donc avec elle que vous commencez. Il y a ensuite Ami 2, formé de deux boules, de taille moyenne et de poids intermédiaire. Il y a enfin Ami 3, la plus petite des boules, donc la plus difficile à maintenir en place, de par sa taille, mais aussi de par son poids. Elle est uniquement destinée à celles dont le périnée est tonique.

Prix : 59,99 euros

https ://lovelysins.com/set-de-boules-de-geisha-ami

Lelo Beads Plus

Dans ce set, vous ne trouvez pas moins de 6 boules de geisha que la marque Lelo appelle des perles. Chaque boule a un poids différent afin que vous puissiez progresser en douceur et à votre rythme dans votre tonification périnéale. Vous insérez les deux boules choisies dans un harnais de silicone doté d’un cordon de rétraction et vous variez progressivement le poids. Chaque boule renferme une bille de caoutchouc qui produit des vibrations liées au mouvement de votre corps amenant ainsi vos muscles à se contracter.

Prix : 69 euros

https ://www.lelo.com/fr/lelo-beads-plus

Sur le même sujet
Sexualité