Des géologues suédois découvrent une météorite de 14 kilos (vidéo et photos)

Des géologues suédois découvrent une météorite de 14 kilos (vidéo et photos)
Capture d’écran Facebook

Le 7 novembre dernier, un météore impressionnant illumine le ciel suédois. Vu la luminosité impressionnante du corps céleste, plusieurs téméraires ont décidé de partir à la recherche de ses restes. Parmi eux, deux géologues : Anders Zetterqvist et Andreas Forsberg. Après une longue enquête, ils étaient sur le point d’abandonner, persuadés que s’il en restait quelque chose, un promeneur avait dû trouver la fameuse pierre. Seuls des petits fragments avaient été découverts. Mais Andreas Forsberg ne renonce pas et il a bien raison : il a fini par tomber sur une grosse météorite de fer de 14 kilos. Une trouvaille exceptionnelle à plusieurs points de vue.

Une pierre « aussi vieille que le système solaire »

Comme le font savoir les deux géologues à la presse suédoise, aucune météorite n’a été trouvée en Suède depuis les années 1950. En retrouver une d’aussi grosse taille malgré son passage à environ 500 km/h dans l’atmosphère est donc véritablement un petit miracle. Selon eux, la pierre viendrait de la ceinture d’astéroïde, située entre Mars et Jupiter. « La plupart des météorites ferreuses sont aussi vieilles que le système solaire - 4,5 milliards d'années. Il n'y a pas grand-chose que vous puissiez regarder de vos propres yeux et toucher qui soit plus ancien », confient les géologues au journal Aftonbladet.

Le fait que cette pierre soit ferreuse est un élément qui rend cette météorite d’autant plus importante selon les chanceux scientifiques. « C’était fantastique […]. Seuls quelques pourcents de celles qui tombent sont des météorites de fer. C'était donc passionnant ». Un engouement que les chercheurs ne pouvaient cela dit pas partager avec leurs connaissances, du moins dans un premier temps. Leur découverte a été réalisée le 5 décembre et ils ont dû garder le secret jusqu’à aujourd’hui.

Quant à savoir s’ils ont un droit de propriété sur la météorite, les géologues avouent qu’ils leur est difficile de le savoir, la question étant abordée de façon assez floue dans le droit suédois. Mais de toute façon, tout ce qu’ils espèrent, c’est que cette pierre soit exposée pour que le public puisse en profiter. Elle a depuis été remise au Musée suédois d'histoire naturelle qui a salué une découverte rarissime et la ténacité des chercheurs à trouver ce véritable trésor d’astronomie.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern