Le plus grand astéroïde de 2021 classé comme «potentiellement dangereux» va frôler la Terre le 21 mars

BelgaImage
BelgaImage

De son nom « 2001 F032 », l’astéroïde d’environ un kilomètre de diamètre va frôler la Terre le 21 mars à 17h03 (heure de Paris). Plus précisément, il fait entre 0,767 et 1,714 kilomètre et va a plus de 34,4 kilomètres à la seconde, c’est près de 100 fois plus vite que la vitesse du son. Pour avoir un ordre d’idée, c’est cinq fois la tour Eiffel en termes de taille, et concernant la vitesse notre planète, elle ne tourne qu’à 30 kilomètres par seconde autour du Soleil.

« Potentiellement dangereux »

C’est par sa taille, sa vitesse mais surtout en raison de la proximité de sa trajectoire avec la Terre, la NASA le considère comme « potentiellement dangereux ». Les critères pour être classé dans cette catégorie sont un diamètre de plus de 140 mètres et passer à moins de 7,5 millions de kilomètres de la Terre. Rien à craindre pour autant, puisque cette proximité reste tout de même de 2 millions de kilomètres. Aucun risque de collision donc. Il sera observable pour les heureux propriétaires de télescope.

L’astéroïde a été repéré par des télescopes au Nouveau-Mexique il y a vingt ans, le 23 mars 2001. L’astéroïde fait suite au passage récent du « 2019 YP5 » il y a deux semaines, beaucoup plus petit, celui-ci faisait 123 mètres de long pour une vitesse de 13,5 kilomètres par seconde. La plupart des astéroïdes qui passent entre la Terre et la Lune, sont suffisamment petits pour se désagréger au contact de l’atmosphère.

À l’horizon pour les cent prochaines années

Quant aux suivants, 95 % des grands astéroïdes (à partir d’un kilomètre de longueur et de largeur) ont été répertoriés. Paul Chodas, le directeur du CNEOS, le Centre de la NASA pour les études d’objets géocroiseurs, assure qu’« aucun d’entre eux ne nous percutera au cours du prochain siècle ».

Un risque existe tout de même, la plus grande menace connue est un astéroïde « 2009 FD » a une chance sur 714 de toucher la Terre, c’est-à-dire 0,2 % de probabilité et à la date de 2185 rapporte le bureau de coordination de la défense planétaire de la NASA.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.