Accueil Actu Soirmag

Un astéroïde surveillé par la NASA va frôler la Terre en septembre

Jugé « potentiellement dangereux » par la NASA, l’astéroïde en question pourrait provoquer un dégagement d’énergie comparable à celui provoqué par le météore de Tchéliabinsk, qui avait explosé près de la ville du même nom, en Russie.

Temps de lecture: 2 min

Le 1er septembre aux alentours de 10h, un nouvel astéroïde devrait entrer dans notre atmosphère. Nommé 2011 ESA, il devrait passer « tout près » de la Terre. Si l’astéroïde nous frôlera à 72.000 kilomètres de distance, c’est tout de même assez proche. Cette distance ne représente en fait qu’un cinquième du chemin entre la Terre et la Lune, rappellent nos collègues de Sudinfo.

La NASA considère que 2011 ESA est « potentiellement dangereux », mais ne s’inquiète pas pour autant. D’un diamètre évalué en 22 et 49 mètres, l’astéroïde est considéré comme plutôt petit. Cependant, il pourrait peut-être causer des dégâts semblables à ceux provoqués par le météore dit « de Tchéliabinsk ». Cet astéroïde, observé en février 2013 dans le ciel de Tchéliabinsk, dans l’Oural en Russie, avait explosé et s’était fragmenté à 30km d’altitude, créant des dégagements d’énergie importants à plusieurs endroits. Une lueur éblouissante avait été observée dans le ciel par les habitants, avant qu’ils ressentent une onde de choc.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une