Charlotte Gainsbourg pense ouvrir la maison de son père au public

BelgaImage
BelgaImage

À l’occasion des 30 ans de la mort de Serge Gainsbourg, sa fille cherche à ouvrir l’hôtel particulier du chanteur au public situé au 5bis rue Verneuil à Paris. C’est là que l’artiste résidait et travaillait. Pour Charlotte Gainsbourg, le projet est sur le tapis depuis dix ans. Elle admet avoir fait marche arrière à un moment : « C’était un peu ce qui me restait de lui donc je le gardais comme un trésor. Mais quand je suis partie à New York – maintenant je suis de retour à Paris – j’ai pris de la distance et j’ai compris qu’il fallait que ça se fasse ».

Rendre le lieu accessible

La chanteuse motive cette décision pour la valeur patrimoniale que le lieu représente mais aussi pour sa santé mentale. « Il faut que j’arrive à m’en détacher. Il faut que ce soit un lieu vraiment ancré dans le patrimoine parisien, que ce soit accessible » explique-t-elle à l’AFP. Quand le journaliste lui demande comment elle décrirait le lieu, Charlotte Gainsbourg répond : « C’est lui, sa personnalité, c’est assez surprenant. On a l’image d’artistes qui sont dans des espaces immenses, luxueux, là c’est relativement modeste ».

L’hôtel était au départ d’anciennes écuries, loin de l’architecture dans le style haussmanien typique de la capitale française. Charlotte Gainsbourg parle d’un endroit avec peu de choses au départ qui s’est vite transformé en musée « bourré d’objets, on avait du mal à marcher sans avoir peur de casser quelque chose », se remémore-t-elle.

Une influence encore grandissante

L’ouverture de cet hôtel devait se faire pour le mois de mars. La situation sanitaire en a décidé autrement et Charlotte Gainsbourg espère maintenant pouvoir l’ouvrir au public pour la rentrée de septembre ou du moins avant la fin de l’année. La chanteuse raconte aussi qu’elle se sent très touchée de l’influence qu’a encore son père sur les générations actuelles : « je trouve ça incroyable, c’est aujourd’hui que je m’en rends compte vraiment. Avant j’étais dans mon manque, ma peine. Là, je réalise l’impact qu’il a sur des générations et des générations et le fait que ça ne s’arrête pas ».

À l’occasion de l’anniversaire de sa mort, beaucoup d’hommages ont lieu, ce qui ne manque pas de toucher la chanteuse. Ce qui était pour elle, une souffrance avant est devenu une période émouvante. Elle n’hésite pas à rappeler les qualités de son père : « Mon père n’était pas enfermé dans une époque. Parce qu’il a touché à tous les styles, avec une classe dans l’écriture. Mon père avait une maîtrise de la langue classique et de la modernité dans l’écriture, avec de l’humour, c’est tout ce dont on rêve, ce raffinement, cette gymnastique tellement agile. Ça met la barre très très haut  ! ».

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • DR

    Chasseurs de microbes (11)

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.

  • DR

    Suzuki Across: le cadeau de Toyota

    Après le break Swace, un nouveau modèle vient enrichir un peu plus la gamme Suzuki. Et une fois encore, c’est un festival de premières. Le SUV Across est un petit événement.

  • DR

    La Jeep Compass encore plus européenne

    Découvrez d’autres nouveautés du monde automobile.