Scène surréaliste: une partie des canaux de Venise quasiment à sec (vidéo)

Scène surréaliste: une partie des canaux de Venise quasiment à sec (vidéo)
Capture d’écran Youtube

Généralement, Venise se fait remarquer lors de l’acqua alta, la célèbre inondation périodique qui revient chaque année entre l’automne et le printemps. Mais ce week-end dernier, la Sérénissime a subi le phénomène inverse. Une sorte d’« acqua bassa » qui a asséché toute une partie des canaux de la ville, provoquant de multiples désagréments.

Quand Venise a les pieds au sec

Ces derniers jours, la marée a atteint un niveau extrêmement bas. Comme le fait savoir le journal La Repubblica, la hauteur de l’eau a atteint moins 45 centimètres par rapport au point zéro de référence de la marée. Des chiffres qui ont été qualifiés d’« assez rares » par les experts. Cela a non seulement empêché les gondoles de parcourir une partie de la Sérénissime mais cela a également entravé le travail de toute une série de services municipaux, notamment ceux de sécurité.

Selon la Repubblica, un phénomène de cette ampleur est dû à deux éléments. Le premier, c’était une pleine lune à l’intensité particulière, d’ailleurs surnommée la « Lune de neige » du fait de son apparition en février. Le satellite de la Terre avait d’ailleurs une couleur orangée à cette occasion. L’autre élément qui est intervenu ce week-end, c’est une zone de haute pression atmosphérique dans la région de Venise.

Le phénomène contraste en tout cas fortement avec l’acqua alta d’il y a un an et demi. Le 12 novembre 2019, la marée est presque montée à son plus haut niveau historique depuis un siècle, à +187 cm par rapport à la normale. Seule une acqua alta avait été plus importante, en 1966 avec +194 cm. Depuis 2020, Venise a mis en place un système de barrages mobiles, le Mose, qui permet d’éviter que ces marées hautes ne viennent recouvrir la ville.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern