Coronavirus: à Venise, les habitants découvrent ce que ça fait de voir les poissons barboter dans les canaux (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

L’eau est transparente. Le calme est apparent. Le coronavirus a fait chuter de manière important le ballet des vaporetti et autres embarcations qui animent en période normale les canaux de Venise. Des images et des vidéos, diffusées sur les réseaux sociaux, laissent apercevoir une lagune où il ferait presque bon se baigner, alors même que l’Italie est en proie à une crise d’envergure à cause de la pandémie Covid-19.

>Tennis, ping-pong, foot, vélo… : des internautes réinventent avec humour les sports interdits à cause du coronavirus (vidéos)

Mais ce qui est encore plus surprenant aux yeux des locaux, c’est qu’ils peuvent redécouvrir la nature qui se joue sous la surface. D’habitude l’eau est trouble, à cause de la pollution provoquée par les bateaux. Désormais, les fonds sont visibles, les canards barbotent et les poissons, eux, ne cessent de gigoter à la surface ou un peu plus en profondeur.

Un spectacle pour les Vénitiens qui fait dire à l’organe « Clean Venice » que la « nature reprend ses droits ». « La réduction des déchets et les mouvements des marées ont un impact positif sur la qualité de l’eau. On a plus vu ça depuis des dizaines d’années. Venise n’a plus rien à envier aux Caraïbes », cite 7 sur 7.

>Coronavirus : le témoignage poignant d’une Bruxelloise de 31 ans, « très faible », qui veut conscientiser la population (vidéo)

Un exemple similaire nous vient de Sardaigne. Le port de Cagliari est déserté par les ferries et autres embarcations. Résultat, les animaux marins se risquent à approcher les rives de près. Un dauphin a ainsi été aperçu le long de quais. Il est très rare de voir un dauphin s’approcher aussi près des berges. Ici, on le voit quasiment jouer avec l’équipage de Luna Rossa, des marins préparant la Coupe de l’America version 2021. Il est même devenu leur mascotte, comme l’écrit l’agence de presse italienne Ansa. Les images font par ailleurs le buzz sur les réseaux sociaux.

Ces belles images ne doivent en rien nous faire oublier la gravité de la situation sanitaire traversée par l’Italie, et par le monde entier. L’Italie est touchée de plein fouet par la crise du coronavirus. Le pays européen a dépassé la barre des 2.000 morts et la plupart des habitants sont barricadés chez eux, les conditions de confinement étant très stricts.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern