Coronavirus: le témoignage poignant d’une Bruxelloise de 31 ans, «très faible», qui veut conscientiser la population (vidéo)

Capture d’écran - RTL
Capture d’écran - RTL

Elle n’est pas ce qu’on peut appeler un profil à risques. Et pourtant, Camille souffre. Atteinte du Covid-19, cette Bruxelloise de 31 ans a profité de cette occasion pour alerter la population sur les réseaux sociaux. Se livrer sur sa situation personnelle via Facebook ? Pas vraiment dans ses habitudes écrit-elle.

>Coronavirus : ils possèdent 17.700 flacons de gel hydroalcoolique qu’ils ne peuvent plus vendre (vidéo)

Mais cette fois-ci, le contexte l’impose, pour un post partagé plus de 5.000 fois. Et ce alors qu’il y a désormais plus de 1.000 cas recensés en Belgique, et dix morts liés au coronavirus.

« J’ai envie de me lever ... je ne sais pas le faire »

Cela fait neuf jours qu’elle est confinée chez elle et en souffrance. Preuve, s’il en fallait encore, que les personnes présentant des soucis de santé antérieurs ou nos seniors ne sont pas les seuls à présenter des formes avancées de la maladie. Si elle n’est pas placée à l’hôpital, Camille vit isolée et doit faire face à un état de santé compliqué à gérer : « Je suis allongée la plupart du temps. Je suis dans mon lit et je suis très faible ».

>Coronavirus : le «coup de gueule» d’un infirmier de Charleroi qui alerte sur le calvaire des patients

Interviewée par RTL en marge de ce témoignage écrit sur les réseaux sociaux, la Belge détaille : « Le plus dur, c'est de ne pas savoir respirer, de se dire que si j'ai envie de me lever ou de bêtement changer les draps pour les laver, je ne sais pas le faire ». Avec un objectif bien précis, alerter sur le fait que le coronavirus touche aussi les jeunes : « Oui, j'ai 30 ans, je ne suis pas un cas à risques, je n'ai aucun problème de santé mais ça je ne sais pas le faire ».

« Cela peut arriver à tout le monde »

Pour continuer de s’alimenter, elle peut compter sur l’aide de ses proches qui lui font ses courses. Mais son message est un surtout un plaidoyer pour que le collectif, le sens du devoir citoyen, la conscience des Belges s’imposent dans cette course contre le virus. « Alors toi, jeune adulte, qui te plains souvent de n’avoir aucun pouvoir... Tu en as un aujourd’hui », écrit-elle.

>Isolés, ces participants à une téléréalité vivent sans rien savoir de la pandémie actuelle de Covid-19

Pour RTL, elle détaille : « Chaque personne à son échelle, et encore plus aujourd'hui que les autres jours, peut faire quelque chose pour limiter la propagation du virus et empêcher que des personnes deviennent des cas graves et ne s'en sortent pas. C'est surtout ça, je veux que les gens réalisent que cela peut arriver à leurs voisins, à leurs copains, ça peut arriver à tout le monde ». Espérons donc que le message de Camille sera entendu.

 
  • Belgaimage

    François De Brigode, photographe du confinement

    Le journaliste de la RTBF partage au quotidien un cliché de la situation actuelle.

  • Belgaimage

    Soutenons nos héros: vos messages

    Vous êtes nombreux à avoir répondu à notre appel de soutien envers tous les héros du quotidien pendant ce confinement. Voici une sélection de vos encouragements précieux. Merci à vous tous !

  • Dominique Strauss Kahn and Myriam L Aouffir attend the 16th Marrakech International Film Festival. Marrakech, Morocco - 05/12/2016//COLLET_0005-111/Credit:GUILLAUME COLLET/SIPA/1612060209 *** local caption *** 00784161

    Le retour gagnant de DSK

    Neuf ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est refait une santé. Aussi discret dans les médias qu’actif dans les affaires…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern