Paul Magnette traité de mafieux sur Twitch: il répond (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

« Oh ! Un mafieux sur mon écran ! », voilà un commentaire qu’a reçu récemment Paul Magnette sur Twitch, la plateforme de streaming vidéo, prisée des personnalités politiques pour rester présents sur les réseaux ces derniers mois.

Avec humour, Paul Magnette répond : « Je ne sais pas de qui vous parlez, mais si c’est de moi, bonsoir. Pas de problème ! ». Ce n’est pas la première insulte que Paul Magnette reçoit sur les réseaux sociaux. Pourtant directement, il enchaîne dans sa vidéo pour expliquer qu’il en a l’habitude de ces insultes : « J’ai l’habitude. Vous n’imaginez pas ! C’est quelque chose avec quoi on doit apprendre à vivre quand on fait de la politique ».

Dans la vidéo qu’il a partagée sur sa page Facebook, Paul Magnette passe facilement à autre chose mais fait part tout de même de son incompréhension vis-à-vis de ceux qui ont l’insulte facile : « J’ai parfois du mal à comprendre les gens qui passent leur journée à juste écrire des injures, à dire du mal, etc. Parce que je pense qu’il y a des choses plus intéressantes à faire que de dire du mal des gens, mais bon… ». Paul Magnette se donne le temps de la réflexion et continue : « Si, en disant du mal de moi, ça leur fait du bien et qu’ils se sentent mieux après et bien, tant mieux pour eux ! Je suis content de contribuer à ce qu’ils aillent mieux ».

Reste néanmoins que l’insulte systématique sur internet reste très problématique, poussant de nombreuses personnalités publiques à se retirer des réseaux sociaux.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern