Hooverphonic représentera la Belgique à l’Eurovision avec «The Wrong Place» (vidéo)

Hooverphonic représentera la Belgique à l’Eurovision avec «The Wrong Place» (vidéo)
BelgaImage

Du 18 au 22 mai prochain, le groupe belge Hooverphonic sera à Rotterdam pour participer au concours Eurovision de la chanson. Le titre choisi pour le jour J était encore inconnu… jusqu’à ce jeudi. Le trio a en effet dévoilé sa chanson « The Wrong Place » sur les ondes de la radio MNM. Hooverphonic en a profité pour dévoiler les coulisses de la réalisation de ce titre qui bénéficiera d’une exposition non voulue lors de sa réalisation.

« Une chanson sans compromis »

Comme l’explique le bassiste Alex Callier, le titre n’a en effet pas été écrit spécialement pour l’Eurovision. « Il s’agit d’une chanson typiquement belge, quelque chose de différent », ajoute-il, puisqu’elle a été faite au sein d’une collaboration avec la gagnante de « The Voice Belgique » 2019, Charlotte Foret.

Mais un événement a tout bouleversé. L’année passée, Hooverphonic devait déjà porter les couleurs de la Belgique sur le plateau de l’Eurovision. Le titre choisi pour représenter le pays était alors « Release Me ». Mais suite à l’annulation du concours, Covid oblige, il a fallu changer le programme. C’est ainsi que la Belgique a choisi de non pas de changer son représentant pour 2021 mais de modifier la chanson. D’où le destin particulier de « The Wrong Place ».

La chanteuse du groupe, Geike Arnaert, a qualifié ce titre de « cool ». « Quand j’ai entendu la chanson pour la première fois, j’ai immédiatement accroché. C’est une chanson sans compromis », se réjouit-elle. Le guitariste Raymond Geerts a pour sa part assuré que leur prestation serait réussie si le groupe donne « une bonne performance » en mai. « Bien sûr, nous voulons être en finale, mais une bonne performance est également importante. Nous soutenons fermement la chanson », a-t-il expliqué. La Belgique concourra lors de la première demi-finale le 18 mai prochain. Si elle est qualifiée, elle sera en finale, quatre jours plus tard.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern