Un animateur de la RTBF menacé de mort après avoir coupé la parole à une auditrice (vidéo)

Un animateur de la RTBF menacé de mort après avoir coupé la parole à une auditrice (vidéo)
Capture d’écran

Il y a quelques jours dans « C’est vous qui le dites », l’émission de Vivacité qui donne la parole aux auditeurs sur des débats de société, Cyril Detaeye a eu à l’antenne une dame défendant des théories complotistes à propos du coronavirus. L’auditrice en question a notamment affirmé que la crise sanitaire était « une grande manipulation ». Des propos qui n’avaient pas leur place à l’antenne selon l’animateur, qui a donc interrompu son interlocutrice. « Alors nous allons arrêter la conversation ici, je vous souhaite une bonne journée », a lancé Cyril Detaeye.

Une façon de faire qui n’a visiblement pas plus à de nombreux auditeurs, qui se sont empressés de s’en prendre à l’animateur radio. Et depuis ce passage sur Vivacité, Cyril Detaeye a confié à la Dernière Heure qu’il vivait « un enfer ». Il reçoit sans arrêt des messages du genre « On va aller te chercher, te retrouver et te péter la gueule », qui vont parfois jusqu’à la menace de mort. À tel point qu’il a décidé de porter plainte, rapportent nos confrères, et la police prend l’affaire très au sérieux.

Cyril Detaeye ne s’est pas exprimé personnellement sur les faits en public, mais la directrice de la communication de la RTBF a confié que « ces débordements » dont a été victime le présentateur de « C’est vous qui le dites », sont « inacceptables ». Si « couper la parole à une auditrice n’est pas la meilleure réaction », d’après Axelle Pollet, elle a souligné que « Cyril reste un être humain » qui doit supporter la pression du direct et de l’exercice de la matinale radio.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern