Covid-19: un présentateur de la RTBF, qualifié d’«animateur débile» à propos d’une histoire de masques, réplique

Covid-19: un présentateur de la RTBF, qualifié d’«animateur débile» à propos d’une histoire de masques, réplique
RTBF

S’il y a bien un sujet tendu en ce moment, c’est bien celui du coronavirus. Présent dans toutes les discussions et sur toutes les lèvres, la tension est à son comble. Un animateur de la RTBF, Cyril Detaeye, en a ainsi fait les frais. Alors qu’il discute du manque de masques dans « C’est vous qui le dîtes », il aborde l’histoire d’une personne qui aurait commandé en Chine près de 100.000 masques FFP2 (reconnus pour leur efficacité) pour les redistribuer ensuite en Belgique à bas prix. La réserve dont il a fait preuve face à cette anecdote n’a pas fait l’unanimité parmi les auditeurs, loin de là.

Aux insultes, il demande à ce que chacun garde son calme

C’est donc d’abord en détaillant les informations qui lui sont parvenues que Cyril Detaeye parle de ce sujet. « Cet homme me dit qu’il vend les masques à 2,60 dollars sans gagner un centime dessus. Il passe par l’émission pour trouver un acheteur. Les autorités et les hôpitaux ne donnent pas suite, dans un premier temps », dit-il avant d’ajouter : « On a l’obligation d’être prudents. J’ai coupé court à la conversation en disant qu’on allait faire un suivi pour en savoir un peu plus sur ces masques ».

Pour plusieurs auditeurs, cette prudence n’est pas louable mais condamnable en ces temps de crise sanitaire. Selon eux, il ne faudrait pas donner si peu d’intérêt pour une histoire qui pourrait sauver la vie de plusieurs personnes. L’un des messages reçus par Cyril Detaeye se fait particulièrement virulent : « Alors, fier de vous ? Espèce de pseudo-animateur débile… Vous aviez les cartes en main pour diffuser les masques FFP2 que, entre autres, mon épouse infirmière à domicile attend. Si vous êtes hospitalisé, j’espère qu’on vous reconnaîtra ».

Face au tollé provoqué, le présentateur a donc ressenti le besoin d’expliquer sa position sur Facebook : « Tu accueilles un max de monde tous les matins pour commenter la galère dans laquelle nous sommes tous actuellement... et tu reçois ce genre de message. Pour revenir sur le témoignage de ce matin où quelqu'un proposait 100.000 masques FFP2 à la vente, l'équipe a assuré comme promis le suivi, différents contacts ont été établis. Nous ferons le point demain matin. En cette période, prenez soin de vous, restez calme et respectons-nous. Monsieur, je vous souhaite ainsi qu'à votre femme d'aller bien et qu'elle puisse rapidement faire son métier dans les meilleures conditions possible. Beaucoup de personnes comptent sur elle et tant d'autres ».

A la DH, Cyril Detaeye explique que « ce n’est pas le moment de s’insulter les uns les autres » et en profite pour donner la suite de l’histoire : « On a reçu énormément d’appels suite à cette conversation et on a appris tout à l’heure qu’un bon de commande avait été signé par le ministre de la Santé de la Communauté germanophone. Celui-ci va redistribuer les masques à ceux qui en ont besoin ». Cyril Detaeye a depuis été soutenu par Christian de Paepe, Michael Pachen, Stéphane Pauwels ou encore Fabrice Collignon.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern