Un lien a été établi entre masturbation et diminution des douleurs menstruelles

Belgaimage
Belgaimage

La plupart des femmes connaissent les nombreux désagréments qui accompagnent les règles : migraines, crampes, douleurs abominables… Palors parfois, pour supporter cette période, pas d’autre choix que d’avaler des médicaments. Une étude clinique menée par la marque de sextoys Womanizer en collaboration avec le sexologue Dr Jones vient pourtant de démontrer qu’une solution bien plus naturelle existe : la masturbation.

Dans le monde, 20 000 femmes se sont portées volontaires pour participer à cette étude appelée « Menstrubation », dans le but de mesurer le rôle de la masturbation sur les menstruations. Au final, 486 volontaires ont été choisies pour collaborer à la recherche. Durant six mois, ces femmes ont remplacé leurs antidouleurs contre des sextoys, rapporte 7sur7. Les participantes devaient ensuite évaluer le niveau de douleur menstruelle lors de la masturbation.

Et les résultats de cette étude sont assez éloquents : 90% des femmes sondées recommandent la masturbation pour soulager les douleurs menstruelles. 85% des participantes ont d’ailleurs l’intention d’utiliser cette technique à l’avenir. « La masturbation a eu un effet presque immédiat sur l’intensité des douleurs menstruelles. Il y a eu une diminution continue au cours des mois de test. Même après que les participantes aient repris leurs remèdes habituels en octobre, le soulagement de la douleur associée à la masturbation était encore perceptible », précise l’étude, ajoute 7sur7.

Mais qu’est-ce qui explique ce lien ? Des hormones comme les endorphines sont libérées pendant et après l’orgasme, avec un impact clair sur la perception de la douleur. L’ocytocine et la dopamine augmentent quant à elle le sentiment de bien-être. « Comme pour toute autre partie du corps, lorsque le flux sanguin augmente, cela provoque un effet relaxant sur les muscles et crée un plus grand confort. Ces réactions chimiques sont à leur apogée pendant et après l’orgasme. Cependant, la masturbation seule a les mêmes effets sur le corps que l’orgasme, mais avec une intensité légèrement inférieure. »

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.

  • Dans la peau de Gustave Eiffel

    Eiffel @WWEntertainment

    Le biopic sur l’ingénieur français a misé sur Romain Duris. Une idée surprenante si on compare le physique des deux hommes.

  • Isopix

    L’épopée du pop-corn

    L’histoire à table de la semaine.

  • En France, la corporation des couturières existe depuis la fin du XVIIe siècle.

    Petites histoires de la mode (6): de la couture au crépon

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • André Franquin, caché derrière le dernier album de Gaston. Il a dessiné les aventures de ce drôle de personnage jusqu’en 1996.

    BD: tout Gaston Lagaffe

    « Soir mag » vous propose le recueil intégral des gags du plus célèbre employé de bureau de l’histoire de la bande dessinée. L’occasion d’en apprendre plus sur ce personnage emblématique créé par Franquin et sur la manière dont ce dernier le dessinait.