Moundir s’exprime pour la première fois sur sa contamination au Covid: «Je m’étais résigné à accepter ma mort»

Moundir s’exprime pour la première fois sur sa contamination au Covid: «Je m’étais résigné à accepter ma mort»
Isopix

Hospitalisé depuis le 22 mars, Moundir a subi des complications suite à une infection au coronavirus. L’ex-aventurier, en unité de soins intensifs, a été placé sous respirateur et les médecins qui l’entouraient ont un temps envisagé de le transférer en réanimation.

Mais aujourd’hui, Moundir semble sur la voie de la guérison. Si sa femme Inès donnait cette dernière semaine des nouvelles de son mari, c’est cette fois Moundir lui-même qui a tenu à rassurer ses nombreux fans sur les réseaux sociaux. Sur Instagram, il a posté un court texte, expliquant qu’il n’était pas encore capable de répondre à tous les messages envoyés par ses abonnés : « Je ne peux vous répondre directement car je rentre dans un long processus afin de récupérer mes facultés et marcher sans assistance respiratoire ». « Je m’étais résigné à accepter ma mort après que mes poumons furent touchés à 75% suite au COVID-19 », a écrit l’ancien candidat de « Koh-Lanta », ajoutant « Ce n’était pas mon heure ! ».

Moundir se consacre donc maintenant à sa revalidation, avant de revenir sur le devant de la scène.

 
  • Mick Schumacher, au nom du père

    Mick Schumacher devant le portrait de son illustre paternel: «C’est le plus grand pilote de tous les temps, il est mon idole», dit le jeune compétiteur, arrivé en F1 à 22 ans, comme son père.

    Alors que les fans attendent depuis presque huit années un signe de vie de leur pilote préféré, son fils de 22 ans a pris la relève en Formule 1. Un défi compliqué.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern