Accueil Actu Soirmag

Un hélicoptère ultra-léger s’est posé sur le sol de Mars (photo)

Le drone de la Nasa va pouvoir parcourir la planète rouge, du moins s’il réussit la prochaine épreuve qui l’attend.

Temps de lecture: 2 min

Ouf de soulagement ce samedi soir à la Nasa : le mini-hélicoptère Ingenuity s’est détaché avec succès du rover Perseverance. Replié à l’intérieur du robot depuis son arrivée sur Mars le 18 février dernier, il est sorti du ventre du rover pour faire un petit saut d’une dizaine de centimètres. L’opération a été menée avec succès et l’hélicoptère va maintenant devoir affronter son prochain péril : sa première nuit martienne.

Une mission inédite

Juste après l’avoir largué, Perseverance a dû s’éloigner d’Ingenuity le plus vite possible. Il faut absolument que l’hélicoptère, pourvu de panneaux solaires, capte un maximum l’énergie du Soleil. Sans cela, il ne pourrait pas se réchauffer suffisamment pour survivre à la glaciale nuit qui l’attend. Sur Mars, lorsque le jour se couche, le thermomètre peut en effet tomber jusqu’à -90°C. Il faut donc s’assurer que son radiateur puisse maintenir une température de 7°C.

S’il parvient à résister à ce test, Ingenuity pourra effectuer son premier envol, du moins si la météo martienne est favorable. Il pourra alors s’élever à trois mètres d’altitude avant de planer pendant une trentaine de secondes. Ce serait le premier vol jamais effectué d’un engin du genre sur Mars. La Nasa compte en faire une démonstration de sa puissance technologique.

Si tout se passe bien, plusieurs vols de courte durée suivront et ce jusqu’à la fin de la mission d’Ingenuity, dans une trentaine de jours martiens. Cela devrait permettre de récolter des images inédites de la planète rouge et de récolter des données pour les missions futures du même genre.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une