Tournai : quand la police est appelée… pour un dromadaire et deux chameaux qui se promènent en liberté (vidéos)

Capture d’écran
Capture d’écran

« À quelques jours près, cela aurait pu passer pour un canular du 1er avril. Les faits sont pourtant bien réels. Malgré les recherches, on n’a toujours pas eu connaissance du propriétaire des animaux. Dès ce mardi, nous allons prendre contact avec le parc animalier ‘Pairi Daiza’ afin qu’il puisse recueillir les animaux », explique le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois. « On ne connaît toujours pas le propriétaire de ces animaux », a-t-il ajouté.

Des riverains avaient signalé durant la nuit à la police que deux chameaux et un dromadaire couraient le long de la chaussée de Lille au niveau des localités d’Orcq/Marquain (Tournai). Arrivée sur place, une patrouille a constaté que l’information était exacte.

Afin de placer ces animaux, la police a vainement tenté de prendre contact dans le courant de la nuit avec Pairi Daiza et Veeweyde (société royale protectrice des animaux). Grâce à l’amabilité d’un proche agriculteur, le trio a été placé lundi matin dans une prairie de la rue des Couvreurs à Marquain, dans l’attente de retrouver leur propriétaire. Il n’est pas impossible que ces trois animaux aient franchi la proche frontière franco-belge. La police de Tournai, contactée en fin d’après-midi, n’a pas fourni davantage d’information sur les faits.

La rédaction avec Belga

 
  • Patrick Juvet et la folie des années disco

    Isopix

    Jeune musicien suisse très doué monté à Paris, il a été happé par le show-business et tué par les excès en tous genres. Disparu à 70 ans, il incarnait les folies des années disco.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Carte verte: des jours à ne pas rater

    DR.

    Pour la nouvelle rubrique hebdomadaire, Violaine Marchal nous explique comment bien faire son jardinage. En plein réveil, la nature nous appelle de toutes parts. Ne laissons pas passer cette période propice et fertile : savoir travailler en temps et en heure, voilà le secret d’un jardinier détendu.