Gilles Lellouche a «envie de pleurer tous les jours» à cause de son rôle d'Obélix

Gilles Lellouche a «envie de pleurer tous les jours» à cause de son rôle d'Obélix
BelgaImage

Le film « Astérix et Obélix : l'empire du milieu » promet du grand spectacle. Le budget est gargantuesque (60 millions d’euros) et le casting, qui vient d’être dévoilé, est à la hauteur des espérances. Parmi les acteurs, le réalisateur Guillaume Canet (qui incarne aussi Astérix) a réussi à recruter Gilles Lellouche pour le personnage d’Obélix. Mais pour assurer la relève de Gérard Depardieu, il a fallu que celui-ci prenne « plusieurs dizaines de kilos ». Un défi que celui-ci vit assez mal.

« Il me dit tous les jours 'J'en peux plus' »

C’est en tout cas ce que confie son frère Philippe Lellouche, interviewé sur le plateau de « On n'a qu'une vie dans la vie » sur Europe 1. « Il m'a appelé en me disant 'C'est épouvantable, j'ai envie de chialer tous les jours', parce qu'il prend 20 kilos pour jouer Obélix. Et grossir, c'est notre angoisse... », explique-t-il. « C'est Gilles qui va jouer Obélix et c'est pas une petite gageure, passer derrière Gérard Depardieu ».

Pour mener avec brio la tâche qui lui a été donnée, Gilles Lellouche est suivi par des nutritionnistes et doit suivre un « régime » sur-mesure. Mais il ne suffit pas de manger pour devenir Obélix. « Il fait de la muscu deux heures par jour, parce qu'il faut qu'il soit gros mais musclé. Donc il me dit 'quand j'entends le coach sonner à la porte, j'ai envie de chialer'. Il me dit tous les jours 'J'en peux plus' », ajoute son frère.

Interrogé par le Journal du Dimanche, Guillaume Canet a lui aussi fait part de la transformation impressionnante du comédien. « Gilles est un formidable acteur qui avait déjà un côté massif. Là, il a des bras trois fois comme mes cuisses. Et il a ce côté enfantin, idéal pour la douceur lunaire d'Obélix ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern