Hoshi revient sur les propos de Fabien Lecoeuvre: «Ça m’a fait très mal au cœur» (vidéo)

belgaimage-175086649-full
Abacapress

Les propos de Fabien Lecoeuvre, chroniqueur et spécialiste de la chanson française, ont fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Le Français, invité de la web radio Arts-Mada, avait dit de la chanteuse Hoshi qu’elle était « effrayante » et qu’elle devrait « donner ses chansons à des filles sublimes ». Des paroles qui ont été largement partagées sur les réseaux sociaux, choquant de nombreux internautes et artistes, qui ont manifesté en masse leur soutien à Hoshi.

Cette dernière était l’invitée de « C à vous » mardi soir, et est revenue sur cette affaire. « Ce n’est pas normal d’entendre ça en 2021 », a d’emblée lancé l’interprète de « Ta marinière », « C’est profondément blessant pour moi, pour ma famille, pour les gens qui m’écoutent. C’est dur ». Si la jeune artiste a confié ne pas en avoir pleuré, les propos de Fabien Lecoeuvre l’ont profondément blessée : « Ça m’a vraiment fait très mal au cœur ».

Et si le chroniqueur a rapidement présenté ses excuses, très maladroitement, à Hoshi, elle ne compte pas passer l’éponge si facilement. « Il appelle ça un dérapage, Pour moi, c’était profondément pensé. Il a eu le temps, en dix minutes, de se rendre compte de ce qu’il disait je pense », a-t-elle déclaré à l’équipe d’Anne-Élisabeth Lemoine. Et puis ce qui a également choqué la jeune chanteuse, c’est l’absence de réaction de la part des autres personnes présentes en studio lors de cette interview de Fabien Lecoeuvre. Pour elle, ça non plus ça ne passe pas : « Même en tant qu’artiste, si j’étais dans une émission et que quelqu’un tenait des propos comme ça, je serais intervenue. L’animateur ne l’a pas fait, et c’est grave ».

Hoshi craint aussi que les paroles du chroniqueur français donne une mauvaise image du monde artistique auprès de jeunes qui rêvent de s’y faire un nom. « Il y a des gens de 15 ans qui ont envie de se lancer dans la musique et qui vont voir ça. […] Ça peut décourager certains jeunes qui n’ont pas confiance en eux », a-t-elle ajouté. Avant de revenir sur toutes les marques de soutien qu’elle a reçues de toutes parts suite aux propos aberrants de Fabien Lecoeuvre, suspendu provisoirement d’Europe 1, où il travaille, depuis.