Koh-Lanta: l’énorme bourde de Vincent lors de la réunification (vidéo)

Koh-Lanta: l’énorme bourde de Vincent lors de la réunification (vidéo)
Capture d’écran TF1

Grosse gaffe hier soir à Koh-Lanta. Alors qu’avait lieu le moment de la réunification, Denis Brogniart a demandé si l’un des candidats avait une des fameuses armes secrètes. Mais Vincent, membre de l’équipe jaune, n’a manifestement pas bien compris la question. Son erreur, pointée tout de suite par le présentateur, l’a privé d’un avantage de taille mais à bien fait rire les téléspectateurs.

« Oups »

Lors de cette réunification, deux armes secrètes avaient été placées sur les deux camps. Elles permettaient de ne pas pouvoir être choisi pour être envoyé au conseil des ambassadeurs. Chez les rouges, c’est Laure qui l’a trouvé. « Denis j'ai une arme secrète en ma possession, que je devais utiliser quand vous alliez prononcer le mot 'réunification' », dit-elle alors.

Denis Brogniart se tourne ensuite vers les jaunes et leur demande si l’un d’eux à une arme secrète, sous-entendu pour ne pas être ambassadeur. Vincent lève alors la main, à la stupéfaction de ses camarades. Problème : il a bien une arme secrète, mais pas celle-là. Elle lui permet en réalité d’avoir un « kit ou double » lors d’un conseil qui tournerait mal, à savoir la possibilité de sauver sa peau en défiant un aventurier en duel.

L’animateur fait remarquer tout de suite l’erreur au malheureux. « Est-ce que c’est une arme secrète à révéler au moment de la réunification ? », lui demande-t-il. « Non », répond d’abord simplement l’aventurier, provoquant les rires des autres. « Bah, en fait, c’est jusqu’au conseil de la réunification ». « Oui mais on n’y est pas là », fait remarquer Denis Brogniart. « Non », répond dépité le candidat. « En un instant vous venez de perdre le secret que vous gardiez », lui a répondu l’animateur.

Finalement, Vincent a été désigné comme ambassadeur des jaunes et Laure, en réalité, est devenue une ambassadrice secrète intouchable. C’est Frédéric qui a fini par être éliminé lors de ce conseil spécial.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern