‘Disaster Girl’: le mème hyper connu vendu pour 450.000 dollars aux enchères

‘Disaster Girl’: le mème hyper connu vendu pour 450.000 dollars aux enchères
Capture d’écran Twitter

C’est sans aucun doute l’un des mèmes les plus connus et les plus utilisés des réseaux sociaux : une enfant qui sourit devant une maison en feu, un petit air de garce sur le visage, comme si elle avait elle-même déclenché l’incendie. Personne ne savait qui était cette petite fille d’à peine quatre ans, mais tout le monde a partagé et s’est approprié l’image.

Aujourd’hui âgée de 21 ans, la star de ce mème, qui s’appelle Zoe Roth, a décidé de vendre cette photo devenue célèbre. La jeune femme l’a mise aux enchères en tant que NFT (non-fungible token, ou jeton non fongible en français), c’est-à-dire un type de jeton cryptographique spécial, non interchangeable. De cette manière, Zoe Roth conserve les droits d’auteur du meme (avec son père) et à chaque fois que le NFT changera de propriétaire, elle touchera 10 % du prix de la vente.

Durant les enchères, le mème de celle que tout le monde a surnommé la « Disaster Girl » est parti pour 180 ETH (monnaie cryptographique), soit 458.000 dollars et donc près de 380.000 euros ! Un montant que Zoe Roth compte partager avec sa famille, comme elle l’a confié au Raleigh News & Observer, mais dont elle désire également faire don, en partie, à diverses associations.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern