Le «Musée du Slip» de Jan Bucquoy s’apprête à partir pour une tournée mondiale

BELGAIMAGE-74377123
Belga

Le « Musée du Slip » imaginé par le flamboyant scénariste, réalisateur et situationniste belge Jan Bucquoy et qui a déjà connu des fortunes diverses, reprend son envol et s’apprête à accomplir une vaste tournée de par le monde au départ de Bruxelles et plus précisément de la « Hôte Gallery », située rue Haute, rapporte Belga.

L’exposition sera accessible pendant tout le mois de mai et cela tous les jours de 11h00 à 18h00. L’entrée est libre. Les «  oeuvres » de Jan Bucquoy avaient été «  confinées » pendant six mois au Musée d’Art contemporain de Durbuy. Mais le père du ludique musée a estimé que le moment est venu de prendre l’air.

L’exposition comprend plus de 200 slips originaux, mais aussi des livres, lithographies, affiches et autres produits dérivés. Elle fera l’objet par la suite d’une vaste «  tournée mondiale » qui la mènera d’Amsterdam à Londres en passant par Paris et New York.

La philosophie du projet est double : d’abord rencontrer des personnalités pour les convaincre de céder l’un de leurs slips qui aura dû être préalablement porté et puis lavé. L’objet sera ensuite mis sous verre, encadré, voire incorporé dans une «  œuvre maison ». Le second volet de la démarche consiste à faire la démonstration «  que tous les hommes sont égaux devant le slip, qu’ils soient riches, célèbres ou puissants… ou les trois à la fois ».

Parmi les heureux élus qui ont prêté leur concours à cette fort inhabituelle initiative : l’ex-joueur et entraîneur de football Michel Preud’homme, l’artiste Marcel Mariën, la chanteuse Axelle Red et même l’actuel commissaire européen belge, Didier Reynders. Le «  contrat de confiance » stipule que le propriétaire du slip peut le réclamer à tout moment.