Roméo Elvis revient sur les accusations d’agression sexuelle: «J’ai compris ma faute»

BelgaImage
BelgaImage

L’affaire avait fait grand bruit en septembre dernier. Roméo Elvis aurait agressé une jeune femme. Le chanteur l’aurait suivi dans une cabine d’essayage et eu des gestes déplacés. Lorsque la jeune femme a fait part de cette histoire, Roméo Elvis a rapidement réagi en reconnaissant son geste et a publié un message d’excuse dans lequel il parlait d’un « geste stupide » et d’une « pulsion débile ». Cette annonce avait fait grand bruit contre le chanteur mais aussi sa compagne et sa sœur, Angèle.

Cette semaine, il revient sur la place publique pour partager une nouvelle chanson « TPA » pour « Tout peut arriver ». Roméo Elvis en profite aussi pour revenir sur ces accusations. Il déclare dans Télérama  : « Je voudrais que les gens entendent que j’ai compris ma faute. Je ne me sentais pas d’écrire un texte qui revienne sur l’affaire mais en même temps j’ai cette volonté d’assumer ».

Une affaire qui a touché aussi sa sœur

Il continue en expliquant avoir « tiré les leçons » de son acte et comprend pourquoi la victime est sortie du silence. Il ajoute toutefois ne pas avoir compris pourquoi cette affaire avait ricoché sur sa sœur et sa compagne. Il explique au journal : « En quoi ma compagne et ma petite sœur, qui se sont fait prendre à partie sur les réseaux, en sont responsables ? J’en reviens toujours à cette pensée que c’est moi qui ai provoqué tout cela ».

En effet, Angèle, connue pour sa chanson « Balance ton quoi » avait été rudement attaqué sur les réseaux à cause de l’ironie de sa chanson et des faits reprochés à son frère.

Sur le plan musical, la nouvelle chanson de Roméo Elvis s’accompagne d’un clip à son image où le jeune homme passe d’un boxeur à un chirurgien et est suivi d’un chat blanc. Sur la plateforme Youtube, la chanson comptabilise près de 550.000 vues en trois jours.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».