Lacoste met un terme à sa collaboration avec Roméo Elvis

Lacoste met un terme à sa collaboration avec Roméo Elvis
©ABACAPRESS

Lacoste et Roméo Elvis, c’est fini. Égérie de la marque depuis octobre 2019, Roméo Elvis ne se verra pas proposer de nouveau contrat pour les collections à venir, rapporte 20 Minutes.

Selon les informations du média français, la marque a décidé de cesser cette collaboration pour « une question d’éthique, de morale ».

Roméo Elvis est en effet au cœur d’une histoire d’agression sexuelle. Une jeune femme a affirmé, sur les réseaux sociaux, avoir été agressée par le rappeur. Des accusations que le frère d’Angèle n’a pas contredites, reconnaissant « avoir utilisé mes mains de manière inappropriée sur quelqu’un ». « J’espère servir d’exemple à ne pas suivre », avait écrit Roméo Elvis sur Instagram, quelques heures après le début de la polémique.

Mais ces excuses n’ont pas suffi pour maintenir sa collaboration avec sa marque favorite. « Ce sont des valeurs qui ne correspondent plus avec l’image de Lacoste, que la marque ne peut pas cautionner », a déclaré une source interne de chez Lacoste, toujours à 20 Minutes.

La marque au crocodile n’est pas la seule à avoir pris une telle décision. Galler, chocolatier belge, a supprimé toute trace de sa collaboration avec Roméo Elvis, qui avait pris la forme d’une barre de chocolat nommée « Croc’O Roméo Elvis », en référence à l’album « Chocolat » du fils de Marka.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern