Galler supprime toute trace de sa collaboration avec Roméo Elvis

Galler supprime toute trace de sa collaboration avec Roméo Elvis
BelgaImage

Ces deux derniers jours, Roméo Elvis est véritablement dans l’œil du cyclone. Accusé ce jeudi d’agression sexuelle, le chanteur se confond depuis en excuses, disant « avoir utilisé ses mains de manière inappropriée ». Mais pour Galler, cela ne suffit pas. Conséquence : leur collaboration est désormais rayée de la carte, comme si elle n’avait jamais existé.

Une décision radicale

Il y a un an et demi, Galler et Roméo Elvis semblaient pourtant commencer une longue histoire de partenariat. Début 2019, la marque ressort son produit « Croc’O » en rebondissant sur le succès de l’album du rappeur, « Chocolat ». Une concordance qui vaut bien la peine d’être saluée pour Galler, d’autant plus qu’il est belge. L’entreprise présente alors à clientèle son nouveau « Croc’O Roméo Elvis ».

Mais avec cette affaire d’agression sexuelle, tout s’effondre. C’est ainsi que la page présentant le fruit de leur partenariat est devenue inaccessible depuis, laissant place à un lacunaire message « Erreur 404. Oups ! Il semblerait qu’une erreur soit survenue ». Et malgré l’invitation à réessayer en actualisant, rien n’y fait, la page est bel et bien supprimée.

L’image de bâton de chocolat brisé en deux sur le site fait étrangement penser à cette séparation brutale. Et en effet, Galler a confirmé à la RTBF le retrait de l’image de Roméo Elvis sur son site, tout en ne souhaitant pas faire plus de commentaires en l’état de la situation. Aucune décision n’a encore été prise sur l’avenir de ce partenariat et l’équipe de Roméo Elvis a pris contact avec Galler à ce propos.

Cette décision de la marque belge pose cependant la question de ce qui pourrait devenir des autres types de collaborations de la star. On pourrait par exemple se demander ce que déciderait de faire Lacoste, dont il est devenu une des égéries plus tôt dans l’année.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern