Accueil Actu Soirmag

France: 43% des notices d’autotests utilisés dans les écoles erronées

Elles induisaient en erreur leurs utilisateurs en leur faisant croire qu’un test négatif voulait dire qu’ils étaient contaminés.

Temps de lecture: 1 min

Outre-Quiévrain, les lycées utilisent massivement depuis ce lundi les autotests pour savoir rapidement si les élèves ont ou pas le Covid-19. Dès le premier jour, des problèmes logistiques et de livraison ont retardé l’opération. Mais ce jeudi, RTL révèle qu’en plus de cela, les établissements scolaires ont été induits en erreur par les notices, et pas qu’une fois.

Négatif = contaminé ?

Comme le fait savoir le média français, une phrase clé était complètement inversée dans les documents accompagnant les autotests. Il y était écrit : « Si vous êtes négatif, cela veut dire que la Covid-19 a été détectée ». Evidemment, la vraie phrase est qu’un test négatif prouve que la personne n’a pas le Covid-19.

« L’erreur, qui a été rectifiée, concerne effectivement 43 % des commandes actuelles, et les tests Panbio destinés aux professeurs du secondaire », a confirmé au Monde le ministère de l’éducation nationale. Cette belle boulette a en réalité été commise par un des quatre distributeurs d’autotests engagés pour cette opération de testing dans les écoles. Le gouvernement est depuis intervenu pour corriger ce malentendu.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une