La Chine se met au rap en faveur des vaccins

Capture d’écran
Capture d’écran

La vidéo, au refrain entêtant de « fais-toi vacciner vite  », a été diffusée sur les réseaux sociaux par le ministère de la Santé de la province du Sichuan (sud-ouest), et a reçu plusieurs milliers de mentions « j’aime ». « Tout le monde se presse pour recevoir les vaccins chinois, les autres pays les attendent jour et nuit  », slame le protagoniste principal au milieu de personnels soignants en blouse blanche.

À l’échelle nationale, plus de 421,9 millions de doses de vaccins contre le coronavirus ont été administrées mardi, selon un comptage de l’AFP. Si le chiffre peut paraître impressionnant, la campagne de vaccination a mis du temps à s’imposer en Chine, freinée par une situation épidémiologique maîtrisée et une absence de sentiment d’urgence chez la population.

À la mi-mai, environ 30 % de la population chinoise avait reçu une première injection d’un vaccin à deux doses. Mais les autorités tentent d’accélérer leur campagne avec l’objectif de vacciner 40 % de la population d’ici juin (soit 560 millions de personnes), alors que de nouveaux foyers sporadiques de contamination ont été observés dans la province de l’Anhui (est) et du Liaoning (nord-est).

Et les pouvoirs locaux rivalisent de créativité pour convaincre les habitants. À Pékin, des coupons de réduction ou des œufs frais ont été distribués ces derniers mois pour récompenser les personnes vaccinées. Un record de 13,95 millions de doses ont été administrées pour la seule journée de dimanche, d’après un site internet qui traque les campagnes de vaccination à travers le monde.

AFP