Vianney laisse les téléspectateurs perplexes devant «Rendez-vous en terre inconnue»

Capture d’écran - Vianney/Instagram
Capture d’écran - Vianney/Instagram

C’était un séjour plein d’émotions et de surprises pour Vianney qui était invité de l’émission « Rendez-vous en terre inconnue », diffusée hier soir sur France 2. Pour cette édition, Raphaël de Casabianca et Vianney se rendaient chez les Afars en Éthiopie. Les deux hommes sont revenus bouleversés. Les larmes ont coulé pour le chanteur au moment de dire au revoir : « Je me suis retrouvé dans un état second. J’ai tenu bon devant les caméras, puis je me suis effondré devant le 4x4 ».

Ce fut aussi l’occasion pour le membre du jury de « The Voice » de produire une chanson en l’honneur des jeunes filles rencontrées là-bas. Les températures difficilement supportables en milieu de journée, ont donné l’opportunité au chanteur d’écrire et chanter une chanson sur ses hôtes. « Ils n’ont pas d’instruments et n’avaient jamais vu de guitare. La première fois que j’ai joué, ils étaient fascinés. D’être loin de tout et d’avoir du temps a donné vie à l’écriture de nouvelles chansons. J’en ai composé une, avec des prénoms de femmes du village et quelques mots de leur vocabulaire » raconte le chanteur.

Des hôtes perplexes

Cette façon de briser la glace et de nouer un contact avec les Afars a provoqué une réaction plutôt surprenante. Deux jeunes femmes de la famille qui accueillait les invités sont restées perplexes devant les sonorités de la chanson. Pour elles, la chanson avait une teinte triste. L’un des femmes lui dit même : « Chez nous, ce sont les gens perdus qui chantent comme ça ». Vianney a eu le droit à une explication et la transmet : « Pour eux, le chant a une signification. Leurs chants sont très répétitifs, ils les entonnent pour encourager les dromadaires, puis les féliciter, pour remercier parce qu’il ne faisait pas trop chaud ».

De l’autre de la télévision, au moment de la diffusion, les internautes se sont un peu moqués du chanteur. Et sur Twitter, certains ont écrit : « Ils l’ont tué Vianney », « Ça reste la meilleure analyse musicale de Vianney que j’ai entendue » ou bien « Oui pour eux c’est les fous qui chantent comme ça ».

Un tournage particulier

Vianney a aussi voulu offrir un cadeau pour remercier ses hôtes. Le chanteur a tout de suite pensé à donner ses vêtements ou ses chaussures, pensant ainsi faire un cadeau utile à la communauté. La production lui a interdit. À la place, elle lui a plutôt suggéré de faire un cadeau provenant de la région comme du sucre, de la farine ou des dromadaires. Cette démarche est justifiée par la volonté de ne pas altérer les sociétés dans lesquelles l’équipe de tournage vient filmer. Raphaël de Casabianca, qui remplace Frédéric Lopez depuis 2018, explique : « La confiance, ça prend du temps. Nous ne voulons pas induire un sentiment de transaction mauvaise. On étudie chaque situation ». Ainsi, à chaque tournage, la production offre une rétribution selon les besoins du groupe qui les a accueillis.

Le tournage de cette édition a été un peu particulier à cause de la crise sanitaire. Il était hors de question de partir si l’un des membres de l’équipe était malade ou contaminé. Vianney, Raphaël de Casabianca et le réalisateur ont été en quarantaine avant le départ et une deuxième équipe de tournage était prête s’il avait fallu remplacer quelqu’un en dernière minute.