Accueil Édito

Tolérance zéro

L’édito de Marc Pasteger.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 2 min

En janvier 2020, Vanessa Springora avait défrayé la chronique avec « Le consentement », livre dans lequel elle dénonçait Gabriel Matzneff et ses actes pédocriminels. L’association L’Ange bleu, qui lutte contre les monstres de l’espèce Matzneff, avait lancé contre ce dernier une citation à comparaître pour « crime de viol aggravé ». La 17e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris vient d’annuler le procès, qui devait avoir lieu en septembre, et ce pour cause de nullité. Dans sa plainte, L’Ange bleu n’a pas renseigné d’adresse à Paris ! Ce manquement a suffi à rendre la citation invalide. L’association va faire appel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs