«Top Chef»: que s’est-il passé durant la première demi-finale? (vidéos)

Capture d’écran
Capture d’écran

Ce lundi 31 mai, RTL-TVI diffusait la première partie de la demi-finale de « Top Chef 2021 ». Lors de cette étape, les trois candidats restants doivent chacun à leur tour imposer une épreuve à leurs adversaires, tout en y participant. Les plats sont ensuite dégustés à l’aveugle puis classés. Si le chef à l’origine du défi arrive en première position, il ne reçoit pas de point mais empêche les autres d’en marquer. Par contre, dès qu’un candidat bat le chef qui a imposé son épreuve, il acquiert un point. La finale se jouera entre les deux participants ayant empoché le plus de points. Le moins que l’on puisse dire est que la première partie de cette demi-finale, scindée en deux épisodes, a été haute en couleur et riche en rebondissements.

Pour commencer, Mohamed a tenté de mettre en difficulté ses deux adversaires en leur imposant la recette qui l’a, comme il l’a avoué, le plus mis en difficulté durant sa carrière. À savoir le macaroni farci. Si de prime abord le plat paraît simple, il nécessite toutefois une très bonne technique. Il avait également demandé de réaliser deux étages et de préparer deux sauces, rapporte Sudinfo.

La difficulté de l’épreuve a tout de suite fait paniquer Sarah, qui contrairement à ses collègues, n’a jamais travaillé dans un restaurant étoilé ou dans un palace. Son manque de confiance en elle lui a même fait péter un câble, allant jusqu’à déclarer à son chef Paul Pairet « Ça me fait chi** ! ». Une attitude défaitiste qui n’a pas du tout plu au chef, agacé de voir que Sarah n’essayait même pas de se battre. « Ma patience a des limites. Là, ça ne va pas le faire  », a-t-il déclaré, furieux, avant de partir.

Perplexe, la jeune femme se retrouve alors seule et désemparée. Remarquant l’eau dans le gaz entre eux, Hélène Darroze, ancienne cheffe de brigade de Sarah, tente alors de les réconcilier. Finalement, cette remise en place a fait du bien à la candidate, qui a enfin trouvé de l’inspiration. Elle a alors l’idée de farcir un cannelloni avec les macaronis. Une prise de risque qui a payé puisque c’est son assiette qui est arrivée en première position du classement de Michel Sarran, désormais sans candidat, et du chef Christophe Bacquié, spécialiste des macaronis. En décrochant cette première place, Sarah a réussi à battre Mohamed sur sa propre épreuve, trop confiant. Elle a ainsi empoché le premier point de la soirée.

Lors de la deuxième étape, c’est Sarah justement qui a imposé une recette aux autres. Moins technicienne que Mohamed et Matthias, elle a choisi de les surprendre en leur demandant de réaliser un dessert à partir de quatre ingrédients à première vue incompatibles et surtout, très prononcés : un os à moelle, des oursins, des agrumes et du pollen. Cette fois-ci, Michel Sarran était accompagné du chef Romain Meder, habitué des associations étonnantes, pour noter les trois demi-finalistes. Grâce à son crumble d’os à moelle, son crémeux au pollen, son caramel d’oursins, accompagnés d’une ganache citron-chocolat blanc et d’un condiment aux clémentines, Mohamed a séduit le jury et raflé la première place, rapporte Sudinfo. Matthias est arrivé en seconde position, devant Sarah donc, qui n’a pas réussi à remporter son épreuve. Un échec qui a fait gagner un point à ses deux concurrents. Sarah, Mohamed et Matthias possèdent donc désormais chacun un point, se retrouvant ainsi à égalité.

C’est donc l’épreuve de Matthias, diffusée la semaine prochaine, qui permettra de départager les chefs. Dans le teaser diffusé ce lundi, les téléspectateurs ont déjà pu comprendre que Matthias imposera à tout le monde de travailler un produit de A à Z, sans savoir lequel encore. À la fin de l’émission, les deux finalises de l’édition 2021 de « Top Chef » seront enfin connus. Encore un peu de patience donc.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Chemin forestier entre La Gleize et Stoumont.

    Dix nouvelles randonnées nature en Wallonie

    Le second tome du topo-guide GR propose des balades d’une journée dans les cinq provinces du sud du pays.

  • Prod.

    Ana Girardot dans les coulisses de Roland-Garros

    L’actrice s’impose comme l’une des figures de proue de sa génération. Elle nous a fait mourir de rire dans la série « La flamme », elle nous émeut dans « 5ème Set ».

  • Alchimiste BELGAIMAGE-168672981

    Chasseurs de microbes (19)

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.