Sur TikTok, Elio Di Rupo démonte «la carabistouille» et les fausses idées sur le vaccin (vidéo)

Sur TikTok, Elio Di Rupo démonte «la carabistouille» et les fausses idées sur le vaccin (vidéo)
Capture d’écran/TikTok Elio Di Rupo

Depuis quelque temps, certains internautes vaccinés contre le Covid-19 postent sur les réseaux sociaux des vidéos où ils deviennent soi-disant « aimanté » après la vaccination. En guise de preuve, ils publient des images où leur téléphone, ou une clé, tient tout seul sur leur bras, à l’endroit où ils ont reçu l’injection.

De fausses informations, auxquelles a souhaité réagir Elio Di Rupo. Il a donc mis en garde les Belges via TikTok contre ces « balivernes » qui circulent sur internet. « Moi qui ai reçu mes deux doses de vaccin, si je mets mon téléphone là où j’ai été vacciné, vous imaginez bien que le téléphone tombe », lance d’emblée le président du PS, testant l’expérience devant la caméra.

« C’est absurde », poursuit-il, « Ne croyez pas ces balivernes. C’est de la carabistouille que d’imaginer une seule seconde qu’en mettant son téléphone sur son bras, ça colle car le vaccin serait aimanté. Ça n’a absolument aucun sens et aucun fondement scientifique ».

Elio Di Rupo, qui souhaite que la vaccination soit étendue aux enfants de 12 à 17 ans, a rappelé à ses abonnés l’importance de se faire vacciner contre le coronavirus : « Si je pouvais me permettre un seul conseil, c’est ‘faites-vous vacciner’. En le faisant, vous vous protégez vous-mêmes, mais aussi celles et ceux que vous aimez ». Et sa vidéo a déjà son petit succès, car en moins de 24 heures, elle a déjà été visionnée plus de 560.000 fois !

 
  • Mick Schumacher, au nom du père

    Mick Schumacher devant le portrait de son illustre paternel: «C’est le plus grand pilote de tous les temps, il est mon idole», dit le jeune compétiteur, arrivé en F1 à 22 ans, comme son père.

    Alors que les fans attendent depuis presque huit années un signe de vie de leur pilote préféré, son fils de 22 ans a pris la relève en Formule 1. Un défi compliqué.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern