Accueil Actu Soirmag

Le télescope spatial Hubble en panne depuis plusieurs jours

La Nasa travaille à résoudre le problème sur ce télescope en service depuis 30 ans.

Temps de lecture: 2 min

Voilà 30 ans que le télescope Hubble est dans l’espace, pourtant depuis quelques jours, il ne répond plus. La Nasa a indiqué vendredi 18 juin qu’elle travaillait « pour résoudre le problème ». L’agence spatiale américaine assure que le « télescope en lui-même et les instruments scientifiques sont en bonne santé ». Le problème viendrait de l’ordinateur qui contrôle ces instruments. Ce dernier se serait arrêté le 13 juin dernier.

Exposition aux rayonnements

La Nasa a réalisé un test pour le relancer qui a échoué. Selon les experts, il s’agirait d’un problème provenant d’un module de mémoire endommagé. La tentative de basculement sur un module de secours n’a pas fonctionné. Selon Belga, le système de cet ordinateur a été développé dans les années 1980 et le module de mémoire a été remplacé en 2009, lors d’une mission de maintenance.

Les dysfonctionnements sont probablement liés à une exposition prolongée des équipements aux rayonnements dans l’espace. «  La mémoire peut se dégrader avec le temps en raison d’années d’exposition aux radiations dans l’espace. Des problèmes comme celui-ci sont attendus, c’est pourquoi il y a des modules de mémoire de sauvegarde sur le vaisseau spatial vers lesquels nous pouvons basculer si nécessaire  » explique le communiqué.

Déjà des pannes par le passé

Le télescope Hubble a déjà essuyé quelques pannes et problèmes techniques. En 1993, trois ans après son lancement, une mission a été lancée pour corriger des problèmes sur la forme de son miroir primaire et le système de contrôle de pointage. En mars dernier aussi, le télescope était entré en mode « sans échec » suite à un problème de logiciel. Il n’avait fallu que quelques jours pour que le télescope fonctionne de nouveau.

Pas de panique donc quant à l’approvisionnement en images du système solaire. Fin 2021, un nouveau télescope spatial, James Webb, devrait être mis en orbite. Ce dernier est considéré comme le « grand frère » du télescope Hubble, envoyé en 1990 dans l’espace. De même que Hubble, ce nouveau télescope permettra de rapporter des images de la Voie lactée et de galaxies lointaines avec une très grande précision.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une