Nabilla se marie à Chantilly au grand dam de certains habitants: «Pas sûr que ce soit très bon pour l'image du château»

Nabilla se marie à Chantilly au grand dam de certains habitants: «Pas sûr que ce soit très bon pour l'image du château»
BelgaImage

Ce mardi 6 juillet, le château de Chantilly accueille un événement inhabituel : le mariage des candidats de téléréalité Nabilla Benattia et Thomas Vergara, qui s’étaient rencontré en 2013 sur le tournage des « Anges » de NRJ12. En mai 2019, ils s’étaient déjà liés l’un à l’autre avec une petite cérémonie mais cette fois-ci, ils comptent faire une grande fête. Même les caméras d’Amazon Prime seront invitées pour immortaliser le moment. Mais ces célébrations ne ravissent pas tout le monde, notamment parmi les habitants de cette petite ville du nord de Paris.

Comme le fait savoir Le Parisien, les Cantiliens accueillent souvent froidement ce mariage qui doit réunir 150 personnes dans le très noble domaine du Grand Condé, dont « des footballeurs ». « Ce n'est pas Ryan Gosling non plus », s’exclame une habitante, qui s’étonne de voir les médias français donner une telle couverture à cet événement. « Pas sûr que ce soit très bien pour l'image du château », se désole une autre. Une personne s’inquiète quant à elle des conséquences du mariage sur la circulation au sein de la petite ville, avec un dispositif spécial pour lutter contre les éventuelles intrusions de curieux.

En réalité, ce sont surtout de jeunes filles qui se réjouissent de l’événement. L’une d’entre elles assure qu’elle sera « sur Instagram toute la journée », surtout pour voir la robe de Nabilla. Reste ceux qui espèrent que la venue de stars permettra de combler les pertes financières subies par le sublime château pendant la crise sanitaire.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern